Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Bas-Saint-Laurent

La ministre de la Culture et des Communications donne son accord de principe à l’implantation d’une salle de spectacles à Rimouski

Rimouski, le 14 septembre 2000 - La ministre de la Culture et des Communications, Mme Agnès Maltais, a donné aujourd’hui son accord de principe à la Ville de Rimouski pour son projet d’aménagement d’une salle de spectacles professionnelle dont le coût est évalué à 8 M$. À terme, ce sont plus de 4 M$ que le gouvernement du Québec versera pour que Rimouski profite d’un lieu de diffusion des arts de la scène répondant aux normes scénographiques reconnues.

Mme Maltais a profité de l’occasion pour annoncer la tenue d’un concours d’architecture dont les modalité seront à convenir. Ce concours devra respecter les choix démocratiques faits par le milieu culturel et socio-économique de Rimouski concernant l’emplacement et le coût du projet.

Par cette annonce, la Ministre donne son aval à la Ville pour qu’elle poursuive ses démarches quant au financement du projet avec les partenaires et le milieu, prépare les plans et devis définitifs, procède à la tenue du concours d’architecture et lance les appels d’offres.

Le projet, qui satisfait aux normes et aux besoins professionnels de la région, prévoit l’aménagement d’une salle de spectacles pouvant accueillir près de 900 personnes. Le nouvel équipement desservira plus adéquatement les quelque 100 000 personnes que comptent Rimouski et les environs. Il permettra aussi l’aménagement d’un centre de formation en danse par la rénovation du centre civique de Rimouski qui abrite actuellement la salle de spectacles.

«Voilà de quoi encourager les Rimouskois et les Rimouskoises, qu’ils soient artistes ou citoyens, dans leur volonté de contribuer à la vitalité culturelle du Bas-Saint-Laurent, a lancé la ministre Maltais. Grâce à cette nouvelle salle, la population de Rimouski bénéficiera d’un équipement professionnel adéquat qui permettra également à la municipalité de jouer pleinement son rôle de diffuseur majeur au Québec.»

Cet accord de principe de la Ministre donne suite à la Politique de diffusion des arts de la scène de 1996, dans laquelle le gouvernement exprimait sa volonté de parachever le réseau régional des équipements culturels afin d’assurer à tous les Québécois et à toutes les Québécoises une part équitable en matière de culture.

Source :

Lise Guérin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
418 643-2110

Haut de page