Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Abitibi-Témiscamingue

Stratégie partenariale de promotion et de valorisation de la langue française 2016-2021

Le ministre Fortin se réjouit de l’approche positive et de proximité de la Stratégie

Québec, le 17 janvier 2017. – Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, se réjouit d’une initiative locale et novatrice de promotion de la langue française développée grâce à la nouvelle Stratégie partenariale de promotion et de valorisation de la langue française 2016-2021, Le français, notre affaire!.

C’est grâce au soutien du gouvernement du Québec qu’un projet-pilote de jumelage linguistique commerçants-étudiants a été mis sur pied par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et l’Université de Montréal. Cette approche de promotion de la langue française permettra d’améliorer les compétences linguistiques des propriétaires de petits commerces situés dans le quartier Côte-des-Neiges, et ce, au sein même de leur entreprise.

À raison de deux heures par semaine et à même l’entreprise ciblée, un étudiant offre une séance de conversation en français à un commerçant dont la langue première n’est pas le français, pour l’aider à améliorer son service à la clientèle.

« Je suis fier de constater que la Stratégie partenariale annoncée le mois dernier propose déjà des projets dynamiques et ancrés au sein de la communauté. Le projet-pilote aura un effet d’entraînement afin de multiplier les initiatives locales pour que le français s'enracine, s'enrichisse et s'épanouisse dans l'espace public », a déclaré le ministre Fortin.

La Stratégie, annoncée le 12 décembre dernier par le ministre Fortin, en compagnie de la ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Mme Kathleen Weil, propose des moyens pour inciter les milieux locaux et les entreprises à se mobiliser pour réaliser des activités de promotion de la langue française puis d’éducation et de sensibilisation à celle-ci. L’annonce découle d’une enveloppe de 3 M$ en crédits supplémentaires octroyée dans le Discours sur le budget 2016-2017.

« Dans un projet de vie nouvelle au sein d’un pays d’accueil, l’intégration sociale, économique et culturelle est incontournable. Pour les nouveaux arrivants, l’apprentissage du français est un passeport vers une contribution positive et enrichissante dans leur patrie adoptive. Je me réjouis que la mise en œuvre de la Stratégie partenariale comporte déjà des effets bénéfiques sur la condition des personnes immigrantes », a ajouté la ministre Weil.

Le français, notre affaire!

La Stratégie partenariale de promotion et de valorisation de la langue française 2016-2021, Le français, notre affaire! est une instance de concertation réunissant les principaux ministères et organismes du gouvernement responsables de la langue française avec les partenaires socioéconomiques que sont les associations des milieux de la langue, du commerce et du syndicat. Elle vise à renforcer la place du français dans l’espace public en ciblant tout particulièrement les entreprises de moins de 50 employés dans toutes les régions du Québec, afin de joindre les employeurs et les employés dont le français n’est pas la langue d’usage et d’en faire la langue commune de travail et de service.

Rappelons que la nouvelle Stratégie s’inscrit en continuité avec la Stratégie commune d’intervention pour le Grand Montréal mise en œuvre de 2008 à 2016.

– 30 –

Haut de page