Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués - Abitibi-Témiscamingue

Des ententes de développement culturel désormais négociées sur une base triennale

Le ministre Luc Fortin annonce 22 M$ pour soutenir des projets priorisés par les municipalités dans toutes les régions du Québec

Shawinigan, le 2 avril 2017. – Le gouvernement du Québec consacre des investissements de 22 M$ au renouvellement des ententes de développement culturel qui permettront de soutenir des projets novateurs ciblés par les municipalités dans toutes les régions du Québec. Le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin, en a fait l’annonce aujourd’hui.

Les ententes seront désormais signées pour trois ans. La bonne gestion des finances publiques du gouvernement du Québec engendre une meilleure prévisibilité et permet en effet de conclure des ententes sur une période plus longue.

Les sommes sont appelées à être bonifiées par la contribution équivalente des villes et des MRC concernées. À cet engagement financier s’ajouteront des sommes liées au Plan culturel numérique du Québec et au Plan québécois des infrastructures. De plus, des sommes en promotion et en valorisation de la langue française pourront, au cours des trois ans, augmenter la participation financière du Ministère aux ententes.


Citation


« J’accorde une importance majeure au développement culturel des régions. J’ai d’ailleurs eu la chance, à titre de ministre de la Culture et des Communications, de visiter chacune d’elles. Dans l’ensemble du Québec, les demandes répétées des milieux culturel et municipal étaient unanimes : tous souhaitaient pouvoir conclure des ententes triennales. Aujourd’hui, je suis heureux d’annoncer que leur souhait est exaucé et que notre gouvernement est fier d’y investir 22 M$. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française


Faits saillants

  • Les ententes de développement culturel stimulent la création de projets porteurs qui contribuent au développement culturel et économique des régions.
  • Elles ont des retombées considérables et entraînent des résultats concrets dans toutes les régions du Québec.
  • Elles seront désormais conclues sur trois ans, accordant ainsi aux partenaires une plus grande flexibilité de gestion tout en tenant compte de la situation qui prévaut sur les territoires desservis.
  • Elles sont des exemples de collaboration avec les partenaires municipaux puisqu’elles établissent un partenariat entre les acteurs majeurs du développement local et régional et le gouvernement du Québec. 
  • Les projets soutenus dans le cadre de ces ententes émanent des priorités ciblées par les partenaires municipaux.

 Sommes prévues
2017-2018 à 2019-2020
Institut culturel Avataq (Inuits) (entente triennale 2016-2019)* 1 188 000 $
Bas-Saint-Laurent 660 000 $
Saguenay–Lac-Saint-Jean 900 000 $
Capitale-Nationale 750 000 $
Mauricie 1 005 000 $
Estrie 975 000 $
Outaouais 1 140 000 $
Abitibi-Témiscamingue 510 000 $
Côte-Nord 690 000 $
Nord-du-Québec 564 000 $
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 675 000 $
Chaudière-Appalaches 675 000 $
Laval 660 000 $
Lanaudière 765 000 $
Laurentides 900 000 $
Montérégie 2 388 000 $
Centre-du-Québec 720 000 $
Total 15 165 000 $

* Une entente a été conclue avec l’Institut culturel Avataq (Inuits) pour la période s’étendant du 1er avril 2016 au 31 mars 2019. Les sommes prévues pour les années 2017-2018 et 2018-2019 font partie de cette entente.

 Sommes prévues 2017-2018 à 2019-2020
Québec (entente annuelle 2017-2018)* 1 500 000 $
Montréal (entente annuelle 2017-2018)* 6 000 000 $
Total 7 500 000 $

* Les sommes pour les villes de Québec et de Montréal ne comprennent pas l’aide financière en service de la dette qui sera confirmée ultérieurement.

Lien : Entente de développement culturel

– 30 –

22 M$ pour soutenir de nouvelles initiatives culturelles dans toutes les régions du Québec

Haut de page