Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Conférence fédérale/provinciale/territoriale sur la Culture 

La ministre Louise Beaudoin devra expliquer à ses collègues du reste du Canada qu'il existe une culture québécoise

QUÉBEC, le 24 octobre 1996 - La ministre de la Culture et des Communications, madame Louise Beaudoin, a annoncé aujourd'hui qu'elle participera à la conférence fédérale/provinciale/territoriale sur la Culture et le Patrimoine, conférence co-présidée par la ministre fédérale du Patrimoine, Sheila Copps et qui se tiendra à Saskatoon les 28 et 29 octobre prochains. Madame Beaudoin devra expliquer à ses collègues du reste du Canada qu'il existe une culture québécoise et que celle-ci ne constitue pas une des manifestations régionales d'une culture nationale canadienne.

Selon les documents de travail de la conférence, la culture québécoise est réduite à un phénomène local, les ministres provinciaux et territoriaux étant notamment invités à «sensibiliser» un organisme créé par le gouvernement fédéral à leurs «réalités (culturelles) régionales» (p. 11).

«Le Québec ne peut accepter que sa culture soit reléguée au rang de folklore régional» a affirmé la ministre Beaudoin.

Madame Beaudoin a en outre affirmé qu'il n'appartient pas au gouvernement fédéral ni aux autres provinces de s'arroger des droits sur la culture québécoise. D'ailleurs, rappelle-t-elle, la pleine maîtrise d'oeuvre du domaine culturel est une revendication fondamentale du Québec depuis plus de trente ans, toutes formations politiques confondues.

La ministre a en outre rappelé les propos tenus par le Premier ministre Jean Chrétien le 6 décembre dernier à la Chambre des Communes. Pour monsieur Chrétien, il n'existe pas de culture québécoise à proprement parler: «Il existe une culture canadienne, qui peut s'exprimer en langue française et qui peut s'exprimer en langue anglaise».

«Je dois conclure que la ministre Copps s'inspire directement des conceptions culturelles de son Premier ministre. On est bien loin de la société distincte», a ajouté la ministre Beaudoin.

Madame Beaudoin profitera de la conférence pour réaffirmer que la culture constitue une des priorités du gouvernement du Québec. «Je profiterai également de l'occasion pour affirmer que bien qu'on veuille aujourd'hui l'envelopper de "principes directeurs" ou de normes nationales, la culture québécoise est trop pleine d'une créativité et d'un esprit d'invention propres pour être autre chose qu'elle même», a-t-elle conclu.

Haut de page