Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Les Journées nationales de la culture prennent leur envol

Québec, le 12 mai 1997 - Réunis en conférence de presse, la ministre de la Culture et des Communications, Mme Louise Beaudoin, et le représentant du comité organisateur national des Journées nationales de la culture, M. Simon Brault, ont annoncé aujourd'hui les dates de la première édition desdites Journées, soit les 26, 27 et 28 septembre 1997.

Présenté et Soutenu au Sommet sur l'économie et l'emploi par Mme Nancy Neamtan, présidente du Chantier de l'économie sociale, le projet vise la mise en place de trois journées d'activités culturelles gratuites, dans une ambiance de fête, et ce, pour une plus grande sensibilisation des citoyens de l'ensemble du Québec à la vie culturelle sous toutes ses formes. «Lorsque le projet nous a été soumis, nous l'avons immédiatement accepté, a déclaré la ministre Louise Beaudoin, notamment parce qu'il poursuit des objectifs d'accessibilité et de reconnaissance de la culture comme facteur de développement individuel et collectif.»

Pour la première édition des Journées nationales de la culture, le thème retenu : la culture, un bien collectif, fait ressortir les notions de richesse, de partage et surtout d'appropriation d'une ressource unique et renouvelable, notre patrimoine culturel.

UNE APPROCHE RÉGIONALE

Fruit du travail concerté du milieu culturel, le projet incarne à la fois son dynamisme, sa diversité et son ancrage sur l'ensemble du territoire québécois. Ainsi on verra naître, un peu partout au Québec, des projets et activités de toutes sortes - visites guidées, circuits culturels, reconstitutions historiques, etc, - qui refléteront les réalités et les particularités régionales et qui favoriseront le jumelage d'idées et d'expériences.

En favorisant un plus grand accès aux lieux culturels, en multiplient les rencontres directes entre les artistes et leurs oeuvres dans les lieux de travail, les écoles et d'autres milieux de vie et en créant des occasions de maillage, ces Journées devraient permettre de stimuler la fréquentation régulière des activités culturelles offertes dans les différentes régions du Québec et susciter l'émergence de nouveaux partenariats.

La créativité, l'imaginaire et l'imagination de nos artistes et artisans sont reconnus, ici comme à l'étranger. «Instituer des Journées nationales de la culturedevient à la fois une occasion de rendre hommage au talent québécois et de redécouvrir l'extraordinaire sens de l'innovation de ceux et celles qui façonnent, au jour le jour, notre vie culturelle, l'une de nos plus grandes richesses collectives, a conclu la Ministre.»

Les Journées nationales de la culture, un rendez-vous à ne pas manquer.

Haut de page