Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le Conseil des écoles professionnelles en métiers d'art du Québec obtient 400 000 $ pour l'acquisition et l'aménagement de l'édifice Garneau

Québec, le 15 octobre 1997 - Le député de Taschereau, M. André Gaulin, représentant la ministre de la Culture et des Communications, Mme Louise Beaudoin, a annoncé, aujourd'hui en conférence de presse, l'attribution de 400 000 $ au Conseil des écoles professionnelles en métiers d'art du Québec pour l'acquisition et l'aménagement de l'édifice Garneau. Situé à l'angle du boulevard Charest et de la rue de la Couronne, à proximité du Jardin de Saint-Roch, l'édifice abritera les trois écoles-ateliers en métiers d'art de la région de Québec. L'octroi de cette subvention est rendu possible grâce aux mesures budgétaires additionnelles annoncées lors du Discours du budget 1997-1998 visant la réalisation de projets d'équipements culturels structurants.

Pour le député de Taschereau, «en regroupant le Centre de formation textile de l'Est du Québec, la Maison du Potier et l'école de sculpture de Québec, on favorise ainsi le développement d'une réelle infrastructure de fonctionnement et la création d'un environnement propice à la recherche, à l'échange multidisciplinaire et au transfert d'expertise grâce à un lieu unique pour la recherche, la diffusion et l'innovation».

Depuis leur création, les écoles-ateliers se sont imposées comme des organismes importants pour le développement des métiers d'art au Québec, tant par leur engagement dans le Plan national de formation en métiers d'art que par leur dynamisme comme lieu d'expertise. Toutefois, des locaux vétustes ou désuets, le manque d'équipement, la rareté des ressources matérielles ont eu pour effet de restreindre le développement des écoles-ateliers.

Le projet, dont le budget totalise près de 1 M$, consiste donc à acquérir l'édifice Garneau et à l'aménager de façon à favoriser le partage de certaines fonctions organisationnelles tout en préservant la spécificité de chacune des écoles-ateliers. C'est ainsi que les fonctions de diffusion, d'expositions, de promotion et de communications pourront être partagées pour toutes les écoles-ateliers alors que la recherche et le développement propres à chaque discipline et les relations spécifiques avec les milieux des métiers d'art relèveront de chaque école concernée.

L'effort de solidarité et de concertation qui anime ce projet novateur de regroupement des écoles-ateliers en métiers d'art de la région de Québec rejoint les objectifs du ministère de la Culture et des Communications qui visent à favoriser la consolidation de ces industries culturelles.

Renseignements :

M. François Caron
Direction de Québec
Tél.: 418 643-6223

Haut de page