Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

L’École de musique du Témiscouata reçoit une aide financière de 27 400 $

Québec, le 9 mai 2007 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, et le député de Kamouraska-Témiscouata, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent,  M. Claude Béchard, annoncent une aide financière de 27 400 $ à l’École de musique du Témiscouata pour l’accomplissement de sa mission et la réalisation du plan d’action de l’organisme.

« Cette aide devrait permettre à l’École de musique d’améliorer les services qu’elle offre à sa clientèle en donnant un nouvel élan au recrutement de professeurs qualifiés », a déclaré Mme St-Pierre. Les écoles de musique, les orchestres de jeunes, les maîtrises, les camps artistiques de même que les écoles de danse améliorent la qualité de vie des communautés, comme c’est le cas dans la région du Témiscouata », a-t-elle poursuivi.

« Je suis heureux que l’École de musique du Témiscouata obtienne cette aide gouvernementale qui lui permettra de s’épanouir et de rayonner davantage. L’École de musique contribue avec dynamisme et créativité au développement culturel de la région », a ajouté M. Béchard.

L’École de musique du Témiscouata existe depuis 1998 et dessert quatre secteurs de la MRC de Témiscouata qui sont Squatec, Cabano, Notre-Dame-du-Lac et Pohénégamook. Elle travaille en collaboration avec le Conservatoire de musique de Rimouski et l’Université Laval ainsi qu’avec les écoles de musique du Bas-Saint-Laurent, particulièrement celle de Rivière-du-Loup. 

L’aide financière de 27 400 $ est accordée en vertu du programme Aide au fonctionnement pour les organismes de formation spécialisés en arts. L’École de musique du Témiscouata est un organisme nouvellement accrédité par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. En septembre 2006, le Ministère levait un moratoire qui durait depuis près de 20 ans et qui restreignait le nombre d’organismes soutenus, ainsi que leur niveau de financement. Vingt et un nouveaux organismes de formation bénéficient maintenant du programme, dont quatre dans le Bas-Saint-Laurent : les écoles de musique du Témiscouata, de Rivière-du-Loup et du Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière ainsi que le Camp musical du lac Matapédia. 

– 30 –

Haut de page