Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

La ministre Hélène David rencontre les partenaires du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec à Saguenay

Québec, le 19 mai 2015. – De passage à Saguenay afin de poursuivre son travail de consultation auprès des partenaires du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec, la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, a réitéré l’engagement du gouvernement à assurer le plein déploiement et le rayonnement du réseau des conservatoires.

À l’occasion du dernier budget, une contribution additionnelle de 1,8 M$ au budget du Conservatoire a été annoncée, établissant l’engagement sans équivoque du gouvernement. Cette contribution financière s’inscrit dans l’octroi de crédits additionnels de 24 millions de dollars répartis sur deux ans au ministère de la Culture et des Communications. Afin de favoriser l’essor du secteur culturel au cours des prochaines années, le gouvernement appuiera ainsi diverses initiatives et institutions du domaine de la culture, dont ce soutien additionnel au Conservatoire.

« Le Conservatoire constitue un important moteur de la vie culturelle et économique; et il joue un rôle déterminant dans la réalisation des rêves de jeunes gens fort talentueux. Nous effectuons des gestes concrets qui témoignent de l’importance que nous accordons à cette institution. Cette contribution lui donnera un nouvel élan et lui permettra de consolider sa santé financière, d’atteindre l’équilibre budgétaire et d’envisager un meilleur avenir. Elle vient ainsi appuyer l’effort de redressement que le réseau déploie déjà depuis quelques mois », a déclaré la ministre Hélène David.

Le Conservatoire et le Ministère travaillent conjointement à la mise en œuvre de solutions visant à assurer la pérennité et le développement de l’institution, tout en favorisant le rayonnement de la culture au Québec. Rappelons que, l’automne dernier, Mme David a effectué une tournée de consultation auprès des établissements du Conservatoire de musique et d’art dramatique; une tournée qui lui a permis de s’entretenir avec des professeurs et des élèves ainsi qu’avec des employés et des partenaires des milieux culturels régionaux.

Un projet de loi sur le Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec a été déposé à l’Assemblée nationale, le 13 mai dernier. Il vise à renouveler la gouvernance du réseau et, plus largement, à l’actualiser, afin d’assurer sa pérennité et afin de lui permettre de conserver ses acquis et de maintenir son niveau d’excellence. À la suite du processus législatif, si le projet de loi est adopté, les modifications qu’il sous-tend permettraient notamment une meilleure représentation régionale au sein du conseil d’administration du Conservatoire.

Le Conservatoire est formé d’un réseau de sept établissements d’enseignement de la musique situés à Gatineau, Montréal, Québec, Rimouski, Saguenay, Trois-Rivières et Val-d’Or, et de deux établissements d’enseignement de l’art dramatique situés à Montréal et à Québec. Sa mission est d’offrir une formation professionnelle fondée sur l’excellence en musique (formation offerte en continuité du niveau primaire au deuxième cycle universitaire) et en art dramatique (formation postcollégiale).

– 30 –

Haut de page