Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

La ministre David a participé au congrès annuel de la Fédération des télévisions communautaires autonomes

Québec, le 20 octobre 2014. – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David, participait au 16e congrès annuel de la Fédération des télévisions communautaires autonomes du Québec vendredi dernier.

« Dans le paysage québécois, une télévision communautaire se démarque par son contenu original diffusé par des équipes que je sais dévouées et motivées. Elle est sans conteste un levier de développement économique et culturel important pour son milieu », a déclaré la ministre David.

Le ministère de la Culture et des Communications (MCC) a favorisé l’émergence de stations de télévision communautaire en les soutenant financièrement dès 1973. En 2013-2014, trente-cinq d’entre elles ont bénéficié d’un appui issu du programme d’Aide au fonctionnement pour les médias communautaires, pour un total de 1,2 M$. Il s’agit d’une hausse de 22% par rapport à l’année 2011-2012.

Plan culturel numérique du Québec

À cette occasion, la ministre a tenu à rappeler les mesures liées aux télévisions communautaires autonomes dans le Plan culturel numérique du Québec. Afin de faciliter leur adaptation aux réalités numériques et aux nouvelles habitudes des citoyens en ce qui a trait à la consommation de l’information, le MCC entend ainsi appuyer les télévisions communautaires dans la mise à niveau de leurs équipements et la numérisation de leurs archives. Concrètement, cette mesure se traduira par un appel de projets numériques qui sera chapeauté par la Fédération des télévisions communautaires autonomes et soutenu financièrement par le MCC. Les télévisions seront invitées à déposer leurs projets directement à l’organisme. Une somme de 750 000 $ est réservée à cet effet.

« Je suis convaincue que le dynamisme et la créativité du milieu des télévisions communautaires autonomes amèneront des projets stimulants et mobilisateurs. Dans une volonté de poursuivre son accompagnement, mon gouvernement a veillé à ce qu’elles reçoivent un soutien substantiel lors de l’élaboration des mesures et investissements des deux premières années de mise en œuvre du Plan », a ajouté Mme David.

Rappelons que le Plan culturel numérique du Québec a pour but de donner les moyens aux acteurs du milieu culturel de créer et d’innover dans un contexte technologique en pleine effervescence. Il favorise également la diffusion de la culture québécoise au plus grand nombre.

Pour de plus amples renseignements à propos du Plan culturel numérique du Québec, visitez le site Web qui y est consacré, à l’adresse suivante : www.culturenumerique.mcc.gouv.qc.ca.

– 30 –

Haut de page