Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Le gouvernement du Québec participe au 3e Congrès mondial des réseaux de l'ère numérique  

Québec, le 9 octobre 2002 – Le gouvernement du Québec participera activement au 3e Congrès mondial des réseaux citoyens de l’ère numérique qui se tient actuellement à Montréal jusqu’au 12 octobre. C'est madame Nicole Léger, ministre déléguée à la Lutte contre la pauvreté et l'exclusion et ministre responsable de l'action communautaire, qui prononcera une allocution, au nom du gouvernement du Québec, lors de l'ouverture officielle du congrès qui a lieu ce soir. De plus, madame Diane Lemieux, ministre d'État à la Culture et aux Communications et ministre responsable de l'Autoroute de l'information, donnera une conférence sur le thème de la diversité culturelle, le vendredi 11 octobre, lors d'un déjeuner-causerie.

Ce congrès place Montréal et le Québec au cœur des grands rassemblements internationaux. Il permet au gouvernement du Québec de participer à la réflexion sur la participation des citoyennes et des citoyens à la société de l'information en compagnie de quelque 400 délégués d'associations de plusieurs pays, dont une importante délégation de la francophonie. Cet événement se veut également un moment stratégique pour permettre à la société civile de formuler des propositions d'action en préparation du Sommet mondial sur la société de l'information de l'ONU qui se tiendra à Genève en 2003.

Placée sous le thème « Démocratiser la société de l'information : innovations, propositions, actions », cette rencontre internationale offrira à des organisations qui composent la société civile l'occasion de réfléchir aux questions de l'heure, notamment sur l'avenir des réseaux citoyens, les villes et territoires numériques, les droits d'Internet ainsi que la diversité culturelle dans Internet.

La ministre Nicole Léger fait de cet événement « un moment fort au cours duquel la société civile, dans toutes ses composantes, se positionne sur l'échiquier mondial de la société de l'information. Avec l'adoption de la politique nationale de reconnaissance et de soutien de l'action communautaire, le gouvernement du Québec a prouvé l'importance qu'il attache à la participation citoyenne. Le 3e Congrès mondial sur les réseaux citoyens de l'ère numérique procure justement aux groupes communautaires une occasion de choix pour tisser des liens avec les associations d'autres pays et faire connaître leur expertise. »

Pour sa part, la ministre Diane Lemieux estime que « la culture québécoise représente un atout significatif pour les réseaux modernes d'information, où la diversité culturelle occupe une place de plus en plus grande. Le Québec entend jouer un rôle significatif quant à la place de la langue française. C'est d'ailleurs dans cet esprit que le Fonds de l'autoroute de l'information appuie notamment la création de contenus et de services en français dans Internet. »

Le Secrétariat à l'action communautaire autonome du Québec, le ministère de la Culture et des Communications, le ministère des Relations internationales, le ministère des Affaires municipales et de la Métropole et le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale ont accordé un soutien financier à cet événement.

Sources :

Marie-Josée Dionne
Attachée de presse
Cabinet de la ministre déléguée à la
Lutte contrela pauvreté et l'exclusion
418 643-2181

Marjolaine Perreault
Attachée de presse
Cabinet de la ministre d'Étatà la Culture et aux Communications
418 380-2310

Information :

Patrick Brunelle
Secrétariat à l'action communautaire autonome du Québec
418 528-1249

Haut de page