Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Décès de M. Pierre Juneau

Déclaration de la ministre Christine St-Pierre

Québec, le 22 février 2012 – À l'annonce du décès de M. Pierre Juneau, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St Pierre, a exprimé sa tristesse devant la disparition d'un homme qui a été un grand défenseur de la culture au Québec, dans les communautés francophones et au Canada dans son entier.

Parmi les réalisations de cet homme d'action, mentionnons sa participation déterminante à la création du Programme français de l'Office national du film du Canada. À une époque où tout se faisait en anglais en cinéma, il a contribué à l'émergence d'une cinématographie proche des Québécois et des Canadiens français, permettant que s'expriment les Claude Jutra, Michel Brault, Gilles Groulx, Gilles Carle, Marcel Carrière et tant d'autres. Il a aussi fondé le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes. À la tête de cet organisme, il a fait en sorte que s'imposent, tant pour la musique à la radio que pour les émissions de télévision, des contenus originaux propres aux Canadiens et aux Québécois. Enfin, M. Juneau a présidé aux destinées de Radio-Canada de 1982 à 1989.

Ce grand serviteur de l'État n'a cessé de travailler et de plaider dans le sens d'une part importante de contenu canadien et québécois dans les médias électroniques et au cinéma. Pierre Juneau était un homme d'une vaste culture, d'une intelligence vive et d'une détermination inébranlable quand venait le moment de mettre son énergie et son expertise au service de l'avancement de la culture et des communications. Sa contribution à notre société est immense et a été reconnue par plusieurs distinctions prestigieuses, dont l'Ordre du Canada, l'admission à la Société royale du Canada et des doctorats honorifiques décernés par les universités York, Trent et Moncton, ainsi que par la Ryerson Polytechnic University.

« Le décès de M. Pierre Juneau crée un vide important à combler, mais il laisse derrière lui une vision qui ne saurait s'éteindre et qui sera rappelée à notre souvenir à chaque gala des prix Juno, ainsi nommés en son honneur. Je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Juneau », a déclaré la ministre St Pierre.

– 30 –

Haut de page