Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Licences pour des services de radio par satellite

La ministre Beauchamp est inquiète de la décision du CRTC 

Québec, le 17 juin 2005 – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, est d'avis que la décision du CRTC d'accorder trois licences de radio par satellite par abonnement au Canada pourrait avoir des impacts négatifs sur la culture québécoise. « Cette décision est inquiétante pour le Québec. L'importance de l'offre de chaînes de langue anglaise aura comme effet de réduire celle de langue française. Nos artistes et notre voix pourraient se trouver noyés dans un trop grand ensemble alors que notre culture n'occuperait qu'environ 2,5 % de l'espace satellitaire », a déclaré la ministre Line Beauchamp. 

La ministre demande donc à Industrie Canada de ne pas procéder immédiatement aux changements concernant la réglementation de la politique d'utilisation des satellites. Ce délai permettra à l'ensemble des acteurs concernés d'effectuer une analyse plus approfondie de la décision du CRTC.  

L'importance de la décision rendue par le CRTC, à cause des enjeux culturels et économiques qu'elle soulève, mérite un temps de réflexion. Le défi est de s'assurer que les Québécoises et les Québécois aient un choix diversifié de chaînes en français par satellite. « Cet enjeu est primordial pour notre identité ainsi que pour tous les artisans et entreprises du secteur culturel du Québec », a conclu la ministre Beauchamp. 

Source :

Véronique Aubry
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Culture
et des Communications
Tél. : 418 380-2310

Haut de page