Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Nouveau venu dans la famille des économusées

La Forge à Pique-Assaut

Québec, le 17 avril 1997 - Au nom de la ministre de la Culture et des Communications, madame Louise Beaudoin, le député de Taschereau, monsieur André Gaulin, a participé aujourd'hui à l'ouverture officielle de l'économusée de la Forge, le 13e à ouvrir ses portes au Québec.

Pour monsieur Gaulin, «les économusées sont une formule gagnante pour la diffusion de la culture scientifique et technique. En donnant accès à leurs ateliers et en mettant à la disposition de la population toutes les connaissances reliées à leur production traditionnelle, les artisans contribuent certainement à perpétuer la transmission de leur savoir-faire tout en diffusant les connaissances scientifiques et techniques».

Pour faciliter la visite du public, les économusées sont tous dotés d'un espace d'accueil, d'un atelier de production, d'une aire d'interprétation de la production traditionnelle, d'une collection de créations actuelles, d'un centre de documentation ainsi que d'une galerie-boutique.

La formule de l'économusée constitue un système mixte d'entreprise-musée permettant d'atteindre l'autofinancement, le renouvellement de la production en conservant la tradition tout en atteignant les normes internationales de qualité. Enfin, les économusées visent aussi à développer le tourisme culturel et scientifique en privilégiant l'interprétation des activités de production et le contact direct.

La transformation de la forge de monsieur Guy Bel en économusée a été réalisée grâce à la participation du gouvernement du Québec, qui a octroyé 150 000 $, dans le cadre d'un projet pilote visant à développer une aire d'interprétation à caractère scientifique et technique dans trois établissements de la région de Québec, soit le Musée de l'abeille, les Artisans du vitrail et la Forge à Pique-Assaut.

À voir aussi...

Haut de page