Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Accès à Internet dans les bibliothèques publiques du Québec

Québec, le 2 avril 1996 - La ministre de la Culture et des Communications, Mme Louise Beaudoin, donne le coup d'envoi au programme d'Accès à l'autoroute de l'information pour les bibliothèques publiques du Québec.L'annonce en a été faite aujourd'hui dans le cadre du lancement de l'Inforoute interrégionale de l'Est du Québec, l'un des tout premiers projets à être financés par ce programme.

Une première tranche de 5 millions de dollars

«Au cours des prochaines semaines, le ministère de la Culture et des Communications versera par l'intermédiaire de ce programme plus de 5 M $ pour les équipements et l'implantation de plus de 620 sites d'accès à Internet dans plus de 325 bibliothèques publiques du Québec et pour le développement de contenus communautaires», a déclaré la Ministre. Ainsi, près de 40 % des bibliothèques autonomes et affiliées aux Centres régionaux de services aux bibliothèques publiques seront branchées à l'autoroute de l'information cette année.

Ce programme, qui compte sur un budget de 7 millions de dollars du Fonds de l'autoroute de l'information, vise l'implantation, au cours des trois prochaines années, de sites Internet dans la plupart des bibliothèques publiques du Québec. Les Centres régionaux de services aux bibliothèques publiques du Québec et les associations et regroupements régionaux de bibliothèques autonomes sont associés à la gestion du programme en collaboration avec les directions régionales du ministère.

Rescol : un chevauchement inutile

Rappelant que le «gouvernement du Québec travaille depuis plus d'un an avec les entreprises, les bibliothèques et les milieux scolaires pour assurer un accès universel et démocratique aux inforoutes et implanter un système qui correspond aux valeurs et répond aux besoins de la société québécoise», Mme Beaudoin a tenu à faire connaître sa position concernant le programme fédéral Rescol. Un programme fédéral qui favorise l'implantation de sites d'accès Internet notamment dans les bibliothèques publiques.

Pour la ministre «il était urgent d'intervenir auprès du gouvernement fédéral pour que soient transférées les ressources financières destinées aux organismes culturels du Québec dans ce volet du programme Rescol». Dans la lettre qu'elle adresse au ministre fédéral de l'Industrie, M. John Manley, dont copie sera transmise à Mme Sheila Copps, ministre responsable du Patrimoine canadien, Mme Beaudoin déplore l'ingérence du gouvernement fédéral dans des champs de compétence québécoise qui conduirait à de nouveaux chevauchements inutiles et coûteux.

En rendant publique cette lettre, la Ministre a dit trouver«inadmissible ce type d'ingérence» et a voulu faire connaître l'exigence du gouvernement du Québec de récupérer «la part qui lui revient de ce programme pour l'investir en fonction des priorités qui font consensus ici et des besoins des clientèles québécoises. Et j'ose croire que le fédéral accueillera favorablement cette offre de collaboration qui va dans le sens d'une gestion efficace des fonds publics».

Enfin, Mme Beaudoin a réitéré son engagement à défendre et à promouvoir le développement et l'accès à des contenus culturels francophones sur les inforoutes.

Source :

Marie Vaillant
Attachée de presse
Cabinet de la ministre
Tél. : 418 643-2110

À voir aussi...

Haut de page