Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ACCORDE UNE AIDE FINANCIÈRE DE 80 000 $ À LA SEMAINE DES BIBLIOTHÈQUES PUBLIQUES 

Montréal, le 14 octobre 2001 – À l’occasion de la troisième édition de la Semaine des bibliothèques publiques, la ministre d’État à la Culture et aux Communications, Mme Diane Lemieux, et la ministre d’État à la Famille et à l’Enfance, Mme Linda Goupil, invitent les Québécoises et les Québécois à participer à la multitude d’activités organisées dans les bibliothèques à compter d’aujourd’hui, et ce, jusqu’au 20 octobre. Les ministres rappellent que les bibliothèques publiques jouent un rôle important pour développer le goût et l’habitude de la lecture en offrant aux citoyennes et aux citoyens de tous âges un lieu accessible, agréable et ouvert sur les sources du savoir. 

La Semaine des bibliothèques est la principale activité d’envergure nationale qui fait la promotion et l’animation des bibliothèques publiques et de la lecture sur une base structurée et récurrente. Le gouvernement du Québec y consacre une somme de 80 000 $, dont 60 000 $ proviennent du ministère de la Culture et des Communications et 20 000 $ du ministère de la Famille et de l’Enfance. 

La Politique de la lecture et du livre : pour consolider tous les maillons de la grande chaîne de la lecture

Rappelons que l’événement contribue à l’atteinte des objectifs de la Politique de la lecture et du livre adoptée en 1998, qui fait de l’amélioration du taux de lecture dans la population une priorité. Conçue comme une vaste opération de consolidation de tous les maillons de la grande chaîne de la lecture, depuis la découverte du langage écrit par les tout-petits jusqu’à l’écriture et à la mise en marché du livre, en passant par le développement des collections des bibliothèques publiques et scolaires, la politique gouvernementale a donné lieu à plusieurs mesures.

C’est ainsi par exemple que plus de 5000 enfants et 3000 familles ont eu accès à des mesures d’éveil à la lecture en milieu populaire tandis que plus de 2 000 éducatrices et responsables de services de garde en milieu familial ont été touchées par un programme de formation, le programme Toup’tilitou. Autre illustration, le soutien aux clubs de lecture à l’intention des jeunes a été revu et augmenté pour répondre aux besoins des adolescents de 12 à 17 ans. «Le gouvernement du Québec est heureux d’appuyer ces initiatives dont l’impact positif est durable, car les habitudes de lecture se prennent très souvent dès le plus jeune âge. Le programme Une naissance, un livre, auquel le Ministère de la Famille et de l’Enfance participe, sera d’ailleurs lancé cette semaine. Ce programme vise justement à susciter le goût des livres chez nos tout-petits en leur donnant gratuitement dès leur naissance une trousse de bébé-lecteur», a souligné la ministre Goupil. 

Par ailleurs, depuis l’adoption de la Politique de la lecture et du livre, les interventions du ministère de la Culture et des Communications ont principalement porté sur le développement des collections des bibliothèques publiques autonomes (53,9 millions $), le soutien des centres régionaux de services aux bibliothèques publiques (32,1 millions $), l’informatisation des bibliothèques (6,3 millions $), le soutien de projets dans les domaines de l’animation, de la promotion et de la formation (1,4 million $) et les bibliothèques spécialisées pour personnes aveugles (2,7 millions $). Le ministère a également appuyé durant la même période une quarantaine de projets d’équipements dans le secteur des bibliothèques publiques pour un montant total de 9,5 millions $. 

«Avec quelque 20 millions d’entrées annuellement et environ 40 millions de prêts de documents, les bibliothèques publiques jouent un rôle essentiel d’accès à la culture et au savoir. À l’occasion de la Semaine des bibliothèques publiques, je tiens à souligner le travail de celles et de ceux qui font de ces repères de la connaissance des lieux de plus en plus fréquentés, de plus en plus ouverts sur la communauté et sur le monde», a conclu la ministre Lemieux. 

Source :  

Marjolaine Perreault
Attachée de presse
Cabinet de la ministre d’État à la Culture et aux Communications
Tél. : 418 380-2310

Patrik Gilbert
Attaché de presse
Cabinet de la ministre d’État à la Famille et à l’Enfance
Tél. : 418 643-4491

À voir aussi...

Haut de page