Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

«La disparition de Marie Cardinal, une grande perte pour la littérature et pour la cause des femmes» 

– La ministre Diane Lemieux


Québec, le 9 mai 2001 – En apprenant le décès de l’écrivaine Marie Cardinal survenu aujourd’hui à Avignon, la ministre d’État à la Culture et aux Communications, Mme Diane Lemieux, s’est dite profondément attristée par la disparition de cette femme dont l’œuvre a touché, fait réfléchir et souvent même fait avancer notre société.

Philosophe de formation, Marie Cardinal a d’abord enseigné sa discipline, puis elle s’est tournée vers l’écriture pour nous donner des articles de revues, des essais et, surtout, des romans autobiographiques dans lesquels sa situation de femme et de mère tiennent une large place. Elle a également réalisé des adaptations théâtrales de grands classiques grecs, qui ont été présentées et applaudies au Québec.

«La disparition de Marie Cardinal est une grande perte à la fois pour la littérature, pour le milieu théâtral et pour la cause des femmes. Écrivaine prolifique et de grand talent, elle a exploré l’âme humaine dans ses dimensions les plus intimes et, à travers sa propre expérience de la vie, avec «les mots pour le dire», elle nous a révélés à nous-mêmes comme peu d’autres avant elle avaient su le faire. Elle a vécu, travaillé et enseigné au Québec pendant plusieurs années, c’est donc une amie fidèle et très proche que nous perdons, mais son œuvre très riche et le souvenir de cette femme extrêmement sensible et engagée demeureront à jamais présent parmi nous», a déclaré la Ministre.

Au nom du Gouvernement du Québec, la ministre Lemieux tient à offrir ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Mme Cardinal.

Source :

Marjolaine Perreault
Attachée de presse
Cabinet de la ministre d’État
à la Culture et aux Communications
Tél. : 418 380-2310

À voir aussi...

Haut de page