Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Hommage à Michel Brault

Québec, le 22 septembre 2013 – Réagissant à l’annonce du décès de Michel Brault, le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, a exprimé sa tristesse devant le départ d’un homme qui a marqué le paysage cinématographique québécois.

Cadreur, réalisateur, producteur et directeur de la photographie, Michel Brault est décédé hier à l’âge de 85 ans. Reconnu notamment pour le réalisme qu’il aimait transposer à l’écran, il était adepte du tournage avec caméra à l’épaule et porteur d’un langage cinématographique appelé le cinéma direct.

« Le nom de Michel Brault est inscrit au générique de nombreux films québécois marquants. C'était un humaniste qui a fait preuve d’audace tout au long de son cheminement artistique et son œuvre s'inscrit dans notre mémoire culturelle et collective de façon indélébile. Je tiens à transmettre mes plus sincères sympathies à la famille de ce pionnier du cinéma québécois », a déclaré le ministre Kotto.

Michel Brault a fait ses premières armes à la caméra et aux éclairages au sein de l'Office national du film. Directeur de la photographie pour des films comme Les bons débarras, Mon oncle Antoine et Kamouraska, pour ne nommer que ceux-là, il a aussi signé l’incontournable Les Ordres, relatant les événements de la crise d’octobre 1970, en tant que réalisateur et scénariste.

Au Québec, il a été récompensé à diverses reprises pour l'ensemble de son travail; pensons notamment au prestigieux prix Albert-Tessier en 1986 et à sa nomination à l'Ordre national du Québec en 2003. Il a par ailleurs reçu le prix hommage lors du gala des Jutra en 2005. À l’international, il est le seul cinéaste québécois à avoir obtenu, en 1975, le prix de la mise en scène pour Les Ordres, au Festival de Cannes.

- 30 -

Haut de page