Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

À l'occasion du 50e anniversaire de la Cinémathèque québécoise

Le ministre Kotto annonce l'attribution d'une aide financière de près de 4 M$ à la Cinémathèque québécoise

Montréal, le 13 septembre 2013 – À l'occasion des activités entourant le 50e anniversaire de la Cinémathèque québécoise, le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, a procédé à l'annonce de l'attribution d'une aide financière de 3 705 500 $ à la Cinémathèque québécoise pour la modernisation de ses équipements et de ses installations.

« La Cinémathèque remplit un mandat important de recherche, d'archivage et de sauvegarde d'un patrimoine cinématographique précieux, unique et fort diversifié. Avec cette aide financière, ce lieu disposera de nouveaux instruments et d'équipements qui lui permettront de relever les défis du 21e siècle. Son positionnement comme pôle culturel national et international de référence sera préservé de façon durable », a déclaré le ministre Kotto.

L'aide servira à financer des travaux d'aménagement et à procéder à une mise à niveau technologique des équipements lui permettant de réaliser pleinement sa mission de conservation et de diffusion du patrimoine cinématographique et télévisuel national et international. Dans le contexte du numérique, la Cinémathèque se doit de moderniser ses équipements et ses pratiques. Cette véritable cure de jeunesse viendra assurer la protection et la mise en valeur d'un pan important du patrimoine cinématographique et télévisuel québécois, en plus de rendre accessibles au public les contenus culturels québécois.

Le ministre Kotto a également annoncé l'attribution d'une subvention de 100 000 $ afin d'accompagner la Cinémathèque dans l'élaboration d'un nouveau plan d'affaires. En effet, un comité formé de représentants du ministère de la Culture et des Communications et de la Cinémathèque québécoise travaille actuellement à trouver des solutions aux enjeux financiers auxquels l'organisme fait face, ainsi qu'à revoir certains éléments de gouvernance et de gestion en adéquation avec les moyens dont il dispose.

La contribution du Ministère s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023, rendu public en avril. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 2 G$ pour le volet culturel. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus, en moyenne, par année. Cette nouvelle manière de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.

– 30 –

Haut de page