Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Festivals de films à Montréal

La ministre Beauchamp demande à la SODEC de donner suite aux recommandations du rapport réalisé par M. Denis Vaugeois

Québec, le 4 mai 2006 – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, a demandé à M. Denis Vaugeois, en mars dernier, d'examiner le processus d'appel d'offres conduit par la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) concernant les festivals de films à Montréal. Elle fait diligence et donne suite aujourd'hui à l'engagement qu'elle a pris en rendant public le rapport qui lui a été déposé.

La ministre a déjà communiqué avec la SODEC, lui demandant de prendre les moyens nécessaires pour que les lacunes dont fait état le rapport ne se reproduisent plus. Elle a demandé à la société d'État de suivre les recommandations formulées par M. Vaugeois. « De façon prioritaire, je souhaite que la SODEC donne suite à l'énoncé de politique Moderniser la gouvernance des sociétés d'État de mon collègue ministre des Finances, M. Michel Audet. Cet exercice devra permettre de renforcer les pouvoirs du conseil d'administration devant qui les fonctionnaires sont imputables », a déclaré la ministre.

La ministre demande à la SODEC de se donner les moyens de veiller à l'efficacité et à la bonne gouvernance de l'institution et, notamment, au respect de règles d'éthique claires. Elle l'invite à revoir son règlement de régie interne afin que soit mieux précisé le rôle décisionnel du conseil d'administration. Elle demande aussi à la société de faire un exercice de réflexion pour s'assurer que ses interventions soient bien ciblées en fonction de ses clientèles, qui sont tantôt des entreprises ou sociétés commerciales, tantôt des organismes à but non lucratif.

Outre les recommandations de M. Vaugeois, la ministre désignera, au cours des prochains jours, un vérificateur externe. Il aura pour tâches d'examiner l'ensemble des processus administratifs de la SODEC en vue de s'assurer que ceux-ci permettent à la société d'État non seulement d'exercer son mandat selon des règles claires et transparentes, mais également de disposer en tout temps d'informations précises et à jour sur ses activités. Les conclusions et les recommandations, qui seront adressées à la ministre, pourront, le cas échéant, alimenter les travaux de la SODEC.

La ministre exprime à la SODEC son soutien le plus complet. « L'institution a certes, dans le dossier des festivals de films, connu des lacunes qui ont été amplement exposées. En aucun temps, toutefois, sa pertinence et sa nécessité n'ont été remises en question. Je compte sur la collaboration de la société pour faire en sorte qu'une telle situation ne se reproduise jamais », a ajouté Mme Beauchamp.

La ministre a été informée que le conseil d'administration de la SODEC va mener une réflexion et procéder à une révision du programme Aide aux festivals et aux événements cinématographiques, en collaboration avec le Conseil national du cinéma et de la production télévisuelle. Pour la ministre, il est primordial que Montréal se positionne au cœur des grandes villes de cinéma à travers le monde.

Information :

Véronik Aubry
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Culture
et des Communications
Tél. : 418 380-2310

Haut de page