Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Louise Beaudoin attristée par la disparition de deux fervents représentants de la culture québécoise

Québec, le 11 août 1997 - La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Charte de la langue française, madame Louise Beaudoin, est profondément attristée par la disparition subite de Marie-Soleil Tougas et Jean-Claude Lauzon, deux fervents représentants de la culture québécoise.

«Dans leur sphère respective, ils ont fait preuve d'une extrême sensibilité, d'une émotion que le public saura garder en lui», souligne la ministre.

« Au petit écran comme dans la vie, ajoute-t-elle, la simplicité et la sincérité de Mme Tougas transperçaient. Ses associations à de nobles causes sont autant de témoignages de générosité ». En plus de se dévouer auprès des enfants, Marie-Soleil Tougas s'était bénévolement faite ambassadrice, cette année, de la campagne « Le français, parlez-moi d'une langue ! », en compagnie de Jim Corcoran.

Quant à Jean-Claude Lauzon, il laisse dans le deuil les cinéphiles des quatre coins du monde, comme le rappelle Louise Beaudoin. « Le Québec perd l'un de ses grands cinéastes. Son oeuvre malheureusement inachevée, dans laquelle il a su immortaliser des moments d'une rare intensité, est inscrite à jamais dans notre filmographie nationale. »

La ministre offre ses sincères condoléances aux proches et aux amis des disparus.

Source :

Martin Roy
Cabinet de la ministre
Tél.: 418 643-2110

Haut de page