Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Création du Fonds OSQ

Québec, le 11 mars 1997 - La ministre de la Culture et des Communications, madame Louise Beaudoin et le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable de la région de Québec, M. Jean Rochon, sont fiers de s'associer à la création du Fonds OSQ, mis en place pour soutenir le financement des activités de l'Orchestre symphonique de Québec. En effet, lors d'une conférence de presse aujourd'hui, l'Orchestre a fait connaître la teneur de l'entente intervenue entre l'organisme, le Conseil des arts et des lettres du Québec et la Commission de la capitale nationale.

Selon madame Beaudoin «bien sûr, pour sauver l'Orchestre, il aura fallu déployer des trésors d'imagination. Mais, c'est dans l'adversité que nous sommes forcés d'être le plus inventif. Je me réjouis de la formule d'association qui est rendue publique aujourd'hui et qui permet à l'Orchestre d'envisager l'avenir avec sérénité.» Afin donc d'assurer la continuité des activités de l'Orchestre symphonique de Québec, un fonds spécial de 900 000 $ est créé. Ce Fonds OSQ bénéficiera d'une subvention de départ de 300 000 $ de la Commission de la capitale nationale du Québec et de 600 000 $ que l'OSQ s'engage, d'une part, à générer en augmentant ses revenus de 300 000 $ au cours des trois prochaines années et à recueillir, d'autre part, auprès de partenaires privés une somme minimale de 300 000 $ constituant ainsi le fonds nécessaire pour éponger son déficit. Le Conseil des arts et des lettres sera responsable de la gestion du Fonds OSQ.

La ministre Louise Beaudoin s'est réjouie de cette solution qui donnera à l'Orchestre les chances de sortir de l'impasse financière qui menaçait son existence. Au nom de son collègue, le ministre responsable de la capitale nationale, monsieur Jean Rochon, madame Beaudoin a lancé une invitation aux entreprises privées du milieu à se joindre nombreuses aux efforts du gouvernement et de l'orchestre pour assurer la survie de l'une des plus anciennes formations symphoniques en Amérique du Nord.

Haut de page