Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

La Politique de diffusion des arts de la scène donne ses premiers fruits

Québec, le 16 avril 1997 - La ministre de la Culture et des Communications, madame Louise Beaudoin, est heureuse d'annoncer l'octroi d'une subvention de 100 000 $ à Diffusion Inter-Centre, un regroupement de huit diffuseurs régionaux, pour la réalisation du projet «Les Sorties du TNM».

Cette première subvention, accordée dans le cadre du nouveau programme de soutien aux projets innovateurs de concertation, né de la Politique de diffusion des arts de la scène, permettra à quelque 5000 spectateurs de sept villes-centres du Québec, d'assister à des productions de la saison 1997-1998 du TNM.

La ministre Louise Beaudoin est particulièrement heureuse de voir surgir les premiers fruits de la politique de diffusion qu'elle lançait en décembre dernier. «Les Sorties du TNM» répondent parfaitement aux objectifs fondamentaux que nous nous sommes fixés : elles permettront aux citoyens de plusieurs régions d'avoir accès à un plus grand nombre d'oeuvres théâtrales, tout en augmentant le nombre de spectateurs. Ainsi, les 5000 spectateurs supplémentaires qui verront les productions du TNM représentent une augmentation de 25 % du public habituellement rejoint par le TNM.

La Ministre rend hommage au caractère innovateur de ce projet qui allie les préoccupations de rayonnement d'un producteur avec les besoins de développement des clientèles des diffuseurs régionaux. «En offrant une programmation régulière et de qualité, accessible à un plus vaste public, les diffuseurs pourront ainsi augmenter et fidéliser le public amateur de théâtre de répertoire» a conclu la ministre en soulignant le travail de concertation des membres de Diffusion Inter-Centre, soit : la Coopérative de développement culturel de Chicoutimi, la Corporation du Centre culturel de Drummondville, la Maison de la culture de Gatineau, les Loisirs de Granby, la Corporation de la salle André-Mathieu à Laval, les Productions d'Albert à Sainte-Foy, le Centre culturel de l'Université de Sherbrooke et les productions Specta de Trois-Rivières.

Rappelons que l'adoption de la Politique de diffusion des arts de la scène, intitulée Remettre l'art au monde, a permis de dégager un budget supplémentaire et récurrent de 3 M$, ce qui porte l'enveloppe globale destinée au soutien à la diffusion de 15 M$ à 18 M$ par année.

Le Programme de soutien aux projets innovateurs de concertation et de coopération en diffusion des arts de la scène, géré conjointement par le ministère de la Culture et des Communications, le Conseil des arts et des lettres du Québec et la Société de développement des entreprises culturelles, soutiendra également d'autres projets de diffusion qui seront annoncés sous peu.

Haut de page