Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Entente entre l’AQTIS et l’AIEST

Des progrès bénéfiques pour les techniciens et l’industrie québécoise du cinéma et de l’audiovisuel

Québec, le 3 septembre 2010 – La ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, est heureuse d’annoncer la signature d’un important protocole d’entente entre l’Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son (AQTIS) et l’Alliance internationale des employés de scène, de théâtre et de cinéma (AIEST).

« L’entente signée entre l’AQTIS et l’AIEST est un gain important pour l’ensemble des techniciens et artisans québécois. Ce règlement aura un impact concret sur leur quotidien tout en améliorant leurs avantages sociaux », a souligné la ministre St Pierre.

Ce protocole permettra en effet de résoudre les difficultés d’application des régimes d’assurances collectives en permettant aux techniciens et artisans ayant une double allégeance syndicale d’adhérer à un seul régime. Les parties s’entendent pour reconnaître une seule mutuelle de formation, soit le Regroupement pour la formation en audiovisuel du Québec (RFAVQ). À l’heure des changements technologiques majeurs dans l’industrie, le regroupement de tous les partenaires aura aussi comme conséquence une meilleure formation pour les techniciens et artisans et contribuera à augmenter le niveau de compétitivité de l’industrie cinématographique québécoise.

Les parties ont également signé un protocole de paix syndicale qui prévoit la création d’un comité de suivi composé d’un représentant par organisation et d’un représentant désigné par la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. Son mandat sera d’assurer l’application du protocole d’entente et de faire les recommandations qui s’imposent.

Retour marqué des tournages étrangers

Depuis le début de l’année 2010, nous observons le retour des tournages étrangers au Québec avec des dépenses estimées à plus de 200 millions de dollars et des retombées indirectes estimées à 325 millions de dollars. Ce retour est attribuable à plusieurs facteurs, notamment la modification du crédit d’impôt de service, une bonification aux effets spéciaux et l’adoption de la Loi modifiant la Loi sur le statut professionnel et les conditions d'engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma (S32.1) le 18 juin 2009.
Rappelons qu’en juin 2010, la ministre avait confié à M. Gilles Charland le mandat d’agir comme médiateur pour assister l’AQTIS et l’AIEST dans la recherche d’un règlement satisfaisant sur les régimes d’assurances, la formation professionnelle ainsi que l’adaptation des statuts et des règlements des deux organisations pour tenir compte de la double allégeance de certains membres.

« Je tiens à souligner les efforts de M. Charland qui a assisté les parties dans la recherche de solutions à leurs différends. Je lui confie donc le mandat de poursuivre le travail et de représenter le Ministère au comité de suivi », a ajouté la ministre St-Pierre.

– 30 –

Haut de page