Partager Partager Imprimer la page.  

Communiqués

Pour mieux vivre de l'art

Les danseurs et les danseuses professionnels sont maintenant couverts en tout temps par la CSST!

Montréal, le 13 janvier 2006 – La ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la région de Montréal, Mme Line Beauchamp, et le ministre du Travail, responsable de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST), M. Laurent Lessard, sont heureux d'annoncer qu'en vertu d'une entente conclue entre le ministère de la Culture et des Communications (MCC) et la CSST, les danseurs et les danseuses professionnels sont maintenant couverts par la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles pendant leur période d'entraînement.

En effet, les danseurs et les danseuses qui participent à une activité d'entraînement sous supervision sont désormais considérés comme des travailleurs durant cette activité. Fractures, entorses, tendinites, bursites, voilà quelques-unes des lésions professionnelles que peuvent subir les danseurs et les danseuses au moment où ils s'entraînent. Des lésions qui, selon la gravité, amènent une perte de revenu pour ces artistes. L'entente entre le MCC et la CSST vise à corriger cette situation.

« Pour les danseurs ou les danseuses, s'entraîner fait partie de la vie quotidienne; c'est ce qui leur permet de maintenir et de développer l'excellence dans la pratique de leur art. Je suis très heureuse d'annoncer que, depuis le 6 janvier, le fardeau financier des lésions professionnelles subies pendant les périodes d'entraînement ne repose plus sur les seules épaules de ces artistes, puisqu'ils sont dorénavant couverts par la Loi », a déclaré la ministre Line Beauchamp.

Le ministre Laurent Lessard a ajouté que « l'entente permet d'élargir aux activités d'entraînement la couverture d'assurance qui s'appliquait aux activités prévues dans un contrat d'engagement. Désormais, la CSST versera une indemnité de remplacement du revenu même si la lésion survient durant les heures de pratique supervisée. Et le danseur ou la danseuse qui a subi l'accident pourra bénéficier d'un soutien à la réadaptation visant à faciliter son retour au travail. »

Cette entente relative au programme des classes d'entraînement dans le domaine de la danse professionnelle découle de la mise en œuvre du Plan d'action pour l'amélioration des conditions socioéconomiques des artistes intitulé Pour mieux vivre de l'art, rendu public en juin 2004 par la ministre Line Beauchamp.

Dans la foulée de ce plan d'action, le MCC et la CSST se sont joints au milieu des arts de la scène pour créer une table de concertation sur la santé et la sécurité du travail. Cette table vise à soutenir la prise en charge de la prévention des risques d'accidents du travail et de maladies professionnelles par les employeurs et les travailleurs de ce milieu.

Sources :

Véronik Aubry
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications
Tél. : 418 380-2310

Jean-Pascal Bernier
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Travail
Tél. : 418 643-5297

Pour information :

Éric Arseneault
Direction des communications
CSST – Montréal
Tél. : 514 906-3064

Colette Proulx
Direction des relations publiques
Ministère de la Culture et des Communications
Tél. : 514 873-2979

Haut de page