Partager Partager Imprimer la page.  

Les écrivains à l'école


Outaouais

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Paul Roux

Bande dessinée, Littérature pour la jeunesse

Présentation

Paul Roux
Étienne Morin

Auteur des séries Ariane et Nicolas, Ernest et Émilie et Petits récits de grands bouleversements, Paul Roux a écrit et illustré, à ce jour, plus de 180 livres et albums pour des éditeurs québécois, canadiens et français. Il s’intéresse depuis bon nombre d’années au livre sous toutes ses formes et explore les possibilités narratives du roman jeunesse, de la bande dessinée, du livre illustré, de l’album jeunesse et du roman graphique. En quête perpétuelle de nouvelles façons de raconter des histoires et de les illustrer, il travaille tout autant avec les matériaux traditionnels qu’avec l’ordinateur. Avec plaisir, il alterne et combine le papier, les pinceaux et l’aquarelle avec la tablette graphique, Photoshop et InDesign. Une approche qui lui permet de continuer d’explorer et d’expérimenter, dans le but de se renouveler et de pousser plus loin sa démarche d’auteur et d’illustrateur. Éclectiques tant par leur forme, leur contenu et leur format, les publications des cinq dernières années le démontrent bien.

Très actif et passionné depuis plus de 30 ans, il a largement contribué à l’éclosion de la bande dessinée, tant en Outaouais qu’au Québec. Depuis la mise sur pied du seul baccalauréat en BD au Canada, qu’il a contribué à créer, il enseigne à l’École multidisciplinaire de l’image de l’Université du Québec en Outaouais. Il a également fondé et dirigé le Rendez-vous international de la BD de Gatineau pendant 10 ans.

Chroniqueur BD pendant de nombreuses années pour le quotidien Le Droit et la radio de Radio-Canada, Paul Roux collabore régulièrement avec les maisons d’édition Bayard, Vents d’Ouest, Bouton d’or Acadie, Québec Amérique, Boomerang, Les 400 coups, CFORP, Soulières et plusieurs revues et magazines québécois et ontariens, dont Les Débrouillards et Sport Débrouillards.

En septembre 2012, il reçoit le prestigieux Dragon Award pour l’album Les toiles mystérieuses, le sixième opus des aventures d’Ariane et Nicolas. Remis par l’organisation des Joe Shuster Awards, ce prix couronne la meilleure bande dessinée jeunesse de l’année réalisée au Canada, productions anglophone et francophone confondues. Lauréat ou bénéficiaire de nombreux prix et bourses, Paul Roux a également reçu le prix IParenting Media Award, décerné aux États-Unis en 2006, pour l’album Petit Paul, et ses créations se retrouvent régulièrement dans les palmarès et sélections annuels des meilleures créations jeunesse québécoises.

D’Iqaluit à Yaoundé, en passant par Bruxelles, Paris, Vancouver et Yellowknife, Paul Roux partage son amour des images et des mots avec les lecteurs de tous âges depuis 1981.

Titres suggérés*

Dans la peau des autres

Panique à Panama

*Ces titres sont des suggestions de l'auteur ou de l'auteure, en fonction des activités qu'il ou elle propose aux élèves.
Toutefois, il appartient à l'enseignant ou l'enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l'écrivain ou l'écrivaine qui pourra l'éclairer sur cet aspect et l'aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

Dans la peau des autres, atelier d’écriture et d’illustration

Après une courte présentation du livre Dans la peau des autres et un survol des différents personnages dans la peau desquels le protagoniste de l’histoire, Jonathan Morin, se glisse, chaque élève se pose la question suivante : s’il pouvait se glisser dans la peau de quelqu’un d’autre afin de mieux le connaître et le comprendre, qui choisirait-il ?

En trois ou quatre courts paragraphes, il tente d’expliquer les raisons de son choix, en répondant aux questions suivantes : Qui? Pourquoi? Quand? Et où?

Ce texte est ensuite mis en forme et peaufiné avec l’aide de l’auteur, pour le corriger et le structurer, comme cela se fait pour l’écriture d’un livre. L’auteur illustrateur donne ensuite un aperçu sur la façon de procéder pour illustrer un livre. Par la suite, chaque élève produit une illustration pour compléter et enrichir son texte. À la fin, une courte discussion de groupe permet d’échanger sur les choix des personnages et des différentes façons dont ils sont présentés et perçus par les autres.

La partie illustration est optionnelle, en fonction de la durée de l’atelier. Si l’enseignant le préfère, l’auteur peut se concentrer sur l’écriture du texte uniquement. La formule est flexible et adaptable aux besoins de chaque groupe.

Les objectifs de création sont multiples. La première étape consiste à apprendre à organiser et à communiquer clairement ses idées dans un texte court, précis, efficace et vivant. La seconde étape consiste à concevoir une image qui complète et enrichit le texte, qui permet d’exprimer les choses d’une autre façon, par le dessin.

Malléable et adaptable, l’atelier parle principalement de l’autre, des différences, de l’acceptation et de la tolérance. Les élèves des différents niveaux scolaires visés peuvent s’exprimer sur leur réalité et leurs centres d’intérêt en répondant aux questions : Si tu pouvais devenir quelqu’un d’autre ou te projeter dans la peau d’une autre personne, qui choisirais-tu d’être? Et pourquoi? En fait, l’atelier touche une question universelle et peut joindre des individus de tous âges et de toutes origines.

Mission préservation, création d’une bande dessinée

Après une courte présentation de l’album de bande dessinée Panique à Panama, l’auteur anime une brève discussion à propos des animaux et les dieux menacés de disparition dans cette huitième aventure mouvementée des jumeaux Ariane et Nicolas.

Après avoir repéré les dangers qui guettent la forêt panaméenne, les élèves tentent ensuite de trouver des choses qui, autour d’eux, dans leur quotidien, leur environnement ou leur région, sont menacées de disparaître. Le thème étant vaste, il permet de parler tout aussi bien de lieux que de personnes, d’animaux, d’objets rares ou de monuments. La question peut même s’appliquer à des coutumes, des pratiques ou des langues menacées.

Le thème de l’atelier est choisi par chacun des élèves ou par l’enseignant, qui s’entend au préalable avec l’auteur. Après une courte démonstration de l’auteur, chaque élève écrit un court scénario d’une page pour exprimer et développer son idée. À la suite d’une seconde démonstration, chaque élève produit un découpage graphique de sa page, pour la transposer en images. Après la dernière courte présentation, chaque élève dessine sa planche finale.

Si ce travail ne peut être terminé pendant l’atelier, il pourra l’être sans peine par la suite, en classe ou à la maison. La formule est flexible et adaptable aux besoins de chaque groupe et de chaque école.

Les objectifs de création sont multiples. La première étape consiste à développer une idée dans un court scénario. C’est la partie écriture. La seconde étape consiste à découper visuellement ce court récit. C’est la partie mise en scène. Et la troisième étape consiste à créer une planche de BD originale et dynamique. C’est la partie dessin.

Malléable et adaptable, l’atelier parle principalement de ce qu’on pourrait perdre ou de ce qui pourrait disparaître autour de soi, et de l’importance que l’on accorde aux êtres et aux choses. Il permet de prendre conscience de ce qu’il faut préserver et de ce qui a une valeur pour chacun d’entre nous ou collectivement.


Conditions particulières

Une salle de classe (ou une bibliothèque ou un local d’art) avec l’accès à un tableau pour que l’auteur puisse écrire.

Matériel de base nécessaire pour chaque élève :

  • papier et stylo
  • crayon HB, gomme à effacer, règle et aiguisoir
  • feuille de papier à dessin
  • crayon-feutre noir à pointe fine

Pour information


Téléphone : 819-568-4965
Téléphone autre : 819-351-6095
Courriel : paulroux@videotron.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

4e primaire, 5e primaire, 6e primaire, Adaptation scolaire (secondaire), 1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page