Partager Partager Imprimer la page.  

Les écrivains à l'école


Montréal

Muriel Kearney

Littérature pour la jeunesse

Présentation

Muriel Kearney
Muriel Kearney

Lauréate du prix Cécile-Gagnon avec La cellule Hope (2013), Muriel Kearney a ensuite publié Hope incognito (2015) et Code orange (2016). Ces romans, destinés aux jeunes à partir de 11 ans, sont des suspenses où la romancière aborde aussi des thématiques liées à des enjeux sociaux.

Lectrice passionnée depuis toujours, Muriel a fait carrière en communications / marketing et en entrepreneuriat social avant d’entamer, voilà quelques années, une démarche personnelle d’écriture. Tout a commencé dans un atelier d’initiation à l’écriture avec l’auteure Sylvie Massicotte sur les thèmes suivants : écrire pour manier les mots, raconter des histoires qui surprennent, explorer la variété des approches narratives, mettre en scène des personnages aux visées parfois contradictoires et faire réfléchir aux grands défis de notre époque.

Dans La cellule Hope, une militante pour les droits sociaux monte une cellule politique ayant pour mission de changer le monde, particulièrement celui des conditions de travail des employés des mines. Ses complices, Émile et Marc-André, la suivent en Abitibi tout en rivalisant pour son cœur et son attention. Il y aura des embûches.

On retrouve la fougueuse Hope Lowry dans Hope incognito. Elle fuit la justice en se terrant au Mexique alors qu’Émile et Marc-André paient les pots cassés. L’héroïne continue à manigancer pour arriver à ses fins jusqu’à ce qu’un événement inattendu ébranle sa confiance. Une aventure parallèle se déroule au Nunavik où Émile purge sa peine en faisant du travail communautaire avec un groupe culturel.

Avec Code orange, l’auteure invite les lecteurs à partir pour l’Inde du Sud avec une famille québécoise qui est parachutée à Bangalore pour six mois. Les adolescents et leur mère sont plongés dans un tourbillon d’émotions quand une amie est kidnappée en pleine rue! Le récit permet de découvrir des us et coutumes fort différents des nôtres. De plus, il est question de la discrimination envers les homosexuels dans ce pays.

Depuis bientôt deux ans, Muriel Kearney contribue, à titre bénévole, à des ateliers culturels ou philosophiques et à des clubs de lectures organisés par EXEKO dans des refuges pour personnes itinérantes ou marginalisées. L’approche est souvent ludique et toujours inclusive, avec un respect pour les idées et les manières de s’exprimer de chacun.

Étant aussi professeure de yoga, Muriel Kearney développe avec d’autres des activités qui allient l’écriture et le yoga afin d’expérimenter les effets des deux pratiques l’une sur l’autre.

Titres suggérés*

La cellule Hope

Code orange

*Ces titres sont des suggestions de l'auteur ou de l'auteure, en fonction des activités qu'il ou elle propose aux élèves.
Toutefois, il appartient à l'enseignant ou l'enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l'écrivain ou l'écrivaine qui pourra l'éclairer sur cet aspect et l'aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

Écriture littéraire et engagement social

L’atelier porte sur l’écriture et l’engagement social. L’objectif est de stimuler la réflexion des jeunes sur l’impact potentiel d’une démarche culturelle sur la transformation sociale.

D’entrée de jeu, l’auteure présente brièvement ses trois romans et les enjeux de justice sociale et d’inclusion qui y sont abordés. Elle donne aussi des exemples chez d’autres romanciers et dramaturges du théâtre social et du théâtre invisible.

Ce segment est suivi d’une période d’interaction où les jeunes ont l’occasion de discuter de leur perception de l’impact de la fiction littéraire sur le monde dans lequel on vit.

Par la suite, les élèves sont invités à déterminer un enjeu social qui les touche et à l’inscrire sur un bout de papier. Les sujets notés sont ensuite mélangés et redistribués de façon aléatoire aux élèves. Chacun est invité à composer un début d’intrigue d’une fiction qui traite de la thématique pigée.

Cette activité d’écriture est suivie d’une séance de lecture des textes et d’une rétroaction dirigée.

L’enseignant pourra poursuivre la réflexion sur le sujet et juger de la pertinence de cet atelier en évaluant le cheminement fait par les élèves sur la question de l’écriture et de l’engagement social.

Regards sur le processus créatif

L’atelier porte sur le processus d’écriture littéraire. On y aborde notamment les déclencheurs de l’écriture et les étapes de réalisation d’un texte de fiction. L’objectif de l’activité est de démystifier l’acte de création et d’outiller les jeunes qui souhaitent entreprendre une démarche de création littéraire.

L’auteure entreprend la séance en présentant des propos d’écrivains sur la question de la création et du travail de réécriture. Elle illustre également ses propos avec les points de vue sur le processus créatif d’autres romanciers québécois, tels que Monique Proulx, Dany Laferrière et Louise Penny, ainsi que de ceux d’auteurs étrangers, dont David Lodge, Marguerite Duras et Stephen King.

Une période d’interaction avec les élèves est prévue pour discuter des concepts et des approches.

Dans un deuxième temps, l’auteure propose d’explorer les liens entre la méditation et l’écriture. Elle partage sa propre expérience de méditante et de professeur de yoga. Puis, elle guide une courte séance de méditation basée sur l’approche de pleine conscience. Ce moment est suivi de l’écriture d’un court texte par les élèves qui sont inspirés par un mot fourni à titre d’amorce.

Cette activité d’écriture est suivie d’une séance de lecture des textes et d’une rétroaction dirigée.

L’enseignant peut poursuivre avec des exercices d’écriture et de réécriture, et juger de la pertinence de cet atelier en évaluant le cheminement fait par les élèves sur cette question.


Conditions particulières


Pour information


Téléphone : 514-247-9974
Courriel : muriel.kearney@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Estrie, Laurentides, Laval, Montérégie, Montréal

Haut de page