Partager Partager Imprimer la page.  

Les écrivains à l'école


Capitale-Nationale

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Erika Soucy

Poésie, Récit et roman, Théâtre

Présentation

Erika soucy
Charles-Frédérick Ouellet

Erika Soucy est née en 1987 à Portneuf-sur-Mer, sur la Côte-Nord. Auteure et comédienne, elle est de la promotion 2010 du Conservatoire d’art dramatique de Québec.

Au théâtre, elle a travaillé avec les metteurs en scène Fabien Cloutier, Alexandre Fecteau et Maxime Robin, entre autres. On a pu la voir dans P.O.M.M.E. des Productions Rhizome aux côtés du groupe heavy métal Anonymus. Erika est l’auteure de Cochonner le plancher quand la terre est rouge et de L’Épiphanie dans le front, deux recueils de poèmes publiés chez les Éditions Trois-Pistoles. En 2007, elle fonde L’Off-festival de poésie de Trois-Rivières dont elle est toujours la codirectrice artistique. Son premier roman, Les murailles (VLB éditeur), est paru en février 2016.

Erika Soucy développe une démarche d’écriture autofictionnelle et ethnographique. Le travail de terrain et d’observation est nécessaire à la création de son œuvre. Elle s’intéresse à l’humain derrière les réalisations et les actes controversés. Erika s’intéresse également à l’oralité; particulièrement celle de sa région natale : la Côte-Nord. Les références au territoire et à sa culture propre sont aussi très présentes dans ses écrits.

Titres suggérés*

L’épiphanie dans le front

Les murailles

*Ces titres sont des suggestions de l'auteur ou de l'auteure, en fonction des activités qu'il ou elle propose aux élèves.
Toutefois, il appartient à l'enseignant ou l'enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l'écrivain ou l'écrivaine qui pourra l'éclairer sur cet aspect et l'aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

Initiation à la poésie

Le but de cet atelier est d’arriver à démystifier la poésie, à rendre le genre accessible et ludique, afin de sortir de l’aspect « scolaire » associé à la littérature. Erika Soucy mise sur les libertés possibles et encourage les enfants à laisser libre cours à leur imagination. Elle souhaite ainsi montrer que l’écriture est un art et non seulement l’exercice d’une matière obligatoire.

  1. Présentation + tour de table (Qu’est-ce qu’est, selon vous, la poésie?)
  2. Lecture d’extraits de poèmes pour enfants (à partir d’œuvres publiées)
  3. Développement d’un champ lexical autour d’un thème donné
  4. Création d’un poème en groupe, guidé par la poète invitée
  5. Création d’un poème individuellement, à partir de mots et de groupes de mots découpés dans des revues (collage)
  6. Lecture et partage des poèmes

L’atelier est simple et rapide à réaliser. L’imagination et la sensibilité des élèves sont sollicitées à chacune des étapes.

Ensemble, j’écris un poème

Le but de cet atelier est d’arriver à démystifier la poésie et à briser les clichés romantiques, à rendre le genre accessible et ludique afin de sortir de l’aspect « scolaire » associé à la littérature. Erika Soucy mise sur les libertés possibles et les différentes voix de la poésie québécoise contemporaine. Elle souhaite ainsi montrer aux élèves que l’écriture est un art et non seulement l’exercice d’une matière obligatoire.

  1. Présentation + tour de table (Qu’est-ce qu’est, selon vous, la poésie?)
  2. Les participants feuillettent les recueils de poésie disponibles et en parcourent le contenu.
  3. Ils doivent choisir un poème à partager au reste de la classe, idéalement, une page qui leur a plu ou qui a eu un effet sur eux.
  4. Commentaires sur ce qu’ils viennent d’entendre (Est-ce que votre vision de la poésie demeure la même?)
  5. Création d’un long poème collectif : à tour de rôle, les élèves viennent écrire un vers sur un carton géant à l’avant de la classe (cela peut aussi se faire au tableau, mais l’œuvre restera éphémère).
  6. Lecture du poème
  7. Réappropriation du poème : les élèves sont invités, individuellement, à reprendre les meilleurs passages du poème collectif (selon eux) et à réécrire un court poème de leur cru.
  8. Lecture et partage des poèmes individuels

*Les étapes 5 et 7 peuvent se faire sous un thème libre ou imposé.

Les recueils de poésie laissés à la disposition des élèves sont des œuvres dont la langue demeure accessible, assez orale. Les thèmes des livres collent aussi à la réalité adolescente. Voici une liste de titres, à titre d’exemples :

Cascadeuse – Bertrand Laverdure

Et j’ai entendu les vieux dragons battre sous la peau – Dany Boudreault

Poissons volants – François Rioux

Écharpe – Aimée Verret

Manuel de poétique à l’intention des jeunes filles – Carole David

Shotgun – Martin Thibault

La bouette – Pierre Demers

Frayer – Marie-Andrée Gill

Chasse aux corneilles – Laurence Lola Veilleux

121 cafards et un fusil – Mélanie Grenier

Lee et Sophia – Alain Fisette

Il fait un temps de bête bridée – Mathieu Simoneau

Mélanie – Simon Dumas

Nombreux seront nos ennemis – Geneviève Desrosiers

Chambres – Sébastien Dulude et Benoît Paillé

 


Conditions particulières

Les ateliers peuvent très bien se donner dans une salle de classe.

Matériaux utilisés pour l’atelier Initiation à la poésie

  • Tableau ou ardoise de la classe avec crayons ou craies
  • Feuilles blanches
  • Colle
  • Vieilles revues à découper
  • Ciseaux
  • Crayons de plomb et de couleurs

Matériaux utilisés pour l’atelier Ensemble, j’écris un poème

  • Grand carton
  • Feutres noirs
  • Recueils de poésie contemporaine (fournis par l’invitée)
  • Feuilles lignées

Pour information


Téléphone : 418-806-9936
Courriel : erikasoucy@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

1re primaire, 2e primaire, 3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire, Adaptation scolaire (secondaire), 1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page