Partager Partager Imprimer la page.  

Les écrivains à l'école


Laval

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Dïana Bélice

Littérature pour la jeunesse, Nouvelle, Essai

Présentation

Dîana Bélice
Mathieu Rivard

De nature très artistique, Dïana Bélice est une véritable touche-à-tout. De ballerine, pendant plus de 15 ans, à mannequin pour différents designers québécois, elle s’implique à fond et sans réserve dans tous les projets qu’elle entreprend.

Après des études à l’Université de Montréal (majeure en psychologie et baccalauréat ès sciences – intervention auprès des jeunes, criminologie et intervention psychoéducative), elle occupe des emplois qui lui permettent de venir en aide à des individus âgés de 5 à 17 ans. Préférant se spécialiser auprès de la clientèle adolescente, elle se découvre bien vite un intérêt particulier pour l’exploitation sexuelle des jeunes filles par les gangs de rue. Elle travaille avec cette clientèle pendant près de quatre ans.

Si, au début de son incursion dans le monde professionnel, elle a choisi de s’affairer auprès de l’être humain, elle n’a pas pour autant mis de côté sa passion pour l’écriture, qu’elle nourrit depuis ses neuf ans. C’est ainsi, inspirée autant par son parcours que par les jeunes qu’elle côtoie, que Dïana Bélice couche sur papier Fille à vendre, son premier roman, maintes fois prisé par la critique et en nomination pour le prix Cécile-Gagnon 2013 pour « la pertinence, la crédibilité et la qualité du sujet traité, écrit sans exagération ni voyeurisme ». Dans la même veine, Dïana Bélice disserte à propos d’autres questions d’actualité analogues comme la cyberprédation (Détruire des vies.com et Le piège de l’araignée), le viol (Non c’est NON) ou le racisme (Le sacrifice de l’Haïchienne, nouvelle).

Dans le but d’atteindre un public plus jeune, Dïana Bélice publie une série traitant de l’univers de la mode. Sur un ton beaucoup plus léger, L’école du style se veut un témoignage d’amour et d’acceptation de soi tout en faisant un pied de nez royal aux diktats de la beauté que nous connaissons actuellement. Par cette série, Dïana Bélice souhaite faire comprendre à tout un chacun que l’esthétique, le chic, le charme, la confiance en soi et la mode elle-même n’incombent pas exclusivement aux types de personnes présentés dans les médias, mais qu’ils appartiennent à tous.

Titres suggérés*

Non c'est NON

Série L’école du style

*Ces titres sont des suggestions de l'auteur ou de l'auteure, en fonction des activités qu'il ou elle propose aux élèves.
Toutefois, il appartient à l'enseignant ou l'enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l'écrivain ou l'écrivaine qui pourra l'éclairer sur cet aspect et l'aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

Éviter les pièges

Ouverture

En ouverture, l’animatrice se présente et introduit son atelier. Elle relate ensuite brièvement le parcours qui l’a menée à écrire pour la collection Tabou. Elle présente ensuite ses titres et les sujets de ces derniers.

Animation de discussion

À l’aide d’une présentation PowerPoint, l’animatrice conduit une discussion sur des problématiques toutes intimement liées : exploitation sexuelle par les gangs de rue, cyberprédation et viol / consentement. En groupe, les sujets sont survolés. On détermine ensuite les conditions qui font que filles et garçons peuvent se trouver sur ces pentes glissantes.

Jeux

La classe se divise en trois groupes qui se voient attribuer une problématique. À l’aide du matériel fourni par l’animatrice, chaque groupe réalise un court récit qui leur permet de relever les comportements à risques ou inadéquats du ou des personnages créés, selon le gabarit proposé.

Exploitation sexuelle par les gangs de rue. Classer les faits de l’histoire selon des catégories précises.

  1. Premiers contacts
  2. Anticipations des avantages
  3. Implication et engagement
  4. Lune de miel
  5. Situation de crise
  6. Réflexion et dilemme
  7. Coupure et distance
  8. Reprise des activités

 

Cyberprédation

  1. Déterminer quatre comportements à risques de la proie ou de la victime.
  2. Déterminer quatre comportements du cyberprédateur ou de la cyberprédatrice.

 

Agression sexuelle

Déterminer :

  1. l’agresseur / agresseuse;
  2. deux formes d’agression;
  3. deux formes de non-consentement;
  4. deux éléments de culture du viol.

Conclusion

Chaque groupe présente ses réponses par des schémas fournis.

Durée : 1 heure

Mode, médias, image corporelle et estime de soi

Ouverture

En ouverture, l’animatrice se présente et introduit son atelier. Elle relate brièvement le parcours qui l’a menée à écrire sur l’univers de la mode. Elle présente ensuite ses titres de la série L’école du style.

Animation de discussion

À l’aide d’une présentation PowerPoint, l’animatrice conduit une discussion sur l’image corporelle et la manière dont la mode et les médias influent sur la façon de se percevoir en tant qu’individu. Au travers des dédales du diktat de la beauté, le groupe tente de définir des pistes qui mènent vers l’acceptation et l’appréciation de soi, autant physiquement que mentalement.

Jeux

La classe se divise en trois groupes qui se voient attribuer un récit. À partir de ce dernier, les équipes doivent mettre en lumière les insécurités du personnage et écrire une fin qui lui permet de trouver des pistes d’amélioration et de renforcement de son estime et de son appréciation d’elle-même.

Conclusion

Chaque groupe présente son histoire au reste de la classe.

Durée : 1 heure

 

Mes droits, mon affaire : la loi expliquée aux jeunes

Ouverture

En ouverture, l’animatrice se présente, ainsi que son atelier. Elle relate brièvement le parcours qui l’a menée à écrire pour les jeunes. Elle présente ensuite ses titres de la Collection Tabou qui, souvent, traite d’aspects légaux.

Animation de discussion

À l’aide d’une présentation PowerPoint et par des vrai ou faux ou des mythes et réalités, l’animatrice conduit une discussion sur les droits de base en survolant les grandes sphères : la famille (protection de la jeunesse), le travail, les crimes et contraventions (système de justice pénale pour adolescents), l’emploi, la santé (sexualité, consentement, etc.

Jeux

La classe se divise en cinq groupes qui se voient attribuer une des sphères vues précédemment. Ils doivent ensuite rédiger une courte histoire dans laquelle un personnage vit une problématique et indiquer la solution appropriée.

Conclusion

Chaque groupe présente son histoire au reste de la classe.

Durée : 1 heure


Conditions particulières

Un projecteur ainsi qu’une toile pour une présentation de type PowerPoint.


Pour information


Téléphone : 514-577-4108
Courriel : info@dianabelice.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire, Adaptation scolaire (secondaire)

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page