Partager Partager Imprimer la page.  

Les écrivains à l'école


Saguenay–Lac-Saint-Jean

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Gabriel Marcoux-Chabot

Récit et roman, Poésie, Nouvelle

Présentation

Gabriel Marcoux-Chabot

Écrivain polygraphe, sculpteur sur neige à ses heures, Gabriel Marcoux-Chabot a touché à plusieurs genres littéraires (roman, nouvelle, poésie, essai, théâtre, pastiche engagé).

Sensible au rythme et à la sonorité des mots, passionné par les expérimentations formelles, il compose des textes denses qui parlent à l’oreille et à l’œil au moins autant qu’au cœur et à l’esprit. À la fois complexes et accessibles, remplis d’humour, ses livres peuvent être lus et appréciés tant par les adultes que par les enfants et les adolescents qui s’en inspirent dans le contexte de ses ateliers.

Tas-d’roches, son dernier roman, a gagné en 2016 le prix Ringuet et le prix Rabelais de la francophonie. En 2017, sa nouvelle intitulée « Blocmémoire » a reçu une mention spéciale lors des VIIIes Jeux de la francophonie.

Titres suggérés*

Le rire du fou (Éditions La nef des fous, 2011)
Il tombe des anges : drame poétique pour comédiens de chair et de bois
(Éditions De Courberon, 2007)
Blocmémoire
(Littérature de la Sagamie, 2017)
Tas-d'roches (Éditions Druide, 2015)

*Ces titres sont des suggestions de l'auteur ou de l'auteure, en fonction des activités qu'il ou elle propose aux élèves.
Toutefois, il appartient à l'enseignant ou l'enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l'écrivain ou l'écrivaine qui pourra l'éclairer sur cet aspect et l'aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

Atelier La naissance du fou

De la 3e à la 6e année primaire, de la 1re à la 5e secondaire

Cet atelier débute par la présentation d’une marionnette fabriquée par l’auteur représentant le « fou », personnage principal et narrateur du Rire du fou. Suit une réflexion collective (remue-méninges) qui permet aux élèves d’identifier les facteurs pouvant limiter un individu dans son expression personnelle et sa créativité. Chacun d’eux est ensuite invité à imaginer sa propre version du « fou » et à créer un personnage libre de toutes entraves auquel il a envie de s’identifier.

Des exercices de créativité adaptés à son groupe d’âge (schéma heuristique, grille de concassage, matrice de découverte, etc.) lui permettent ensuite d’approfondir ou de remettre en question ses premières idées. L’élève est finalement amené à détailler les caractéristiques physiques et psychologiques de son personnage et à définir son environnement géographique et social en remplissant une fiche d’identité conçue spécifiquement pour l’atelier. Un bref retour sur l’activité lui permet de comprendre l’importance de ce type de démarche et du matériel qu’elle permet de réaliser dans de nombreux domaines liés de près ou de loin à la création littéraire (théâtre, cinéma, télévision, bande dessinée, jeu vidéo, etc.)

Atelier Le monde du fou

De la 3e à la 6e année primaire, de la 1re à la 5e secondaire

Cet atelier débute par une courte présentation de la structure narrative du Rire du fou, dont les principales étapes se reflètent dans la division en trois parties de l’ouvrage («fous rires», «soupirs», «sourires»). Suit une séance de rêverie dirigée au cours de laquelle l’élève est conduit à imaginer son propre parcours dans un monde créé au gré de sa fantaisie (si cet atelier fait suite au premier, l’élève est invité à visualiser la progression de son personnage dans l’univers qu’il lui a déjà attribué). Modulant sa rêverie en fonction des indications de l’animateur, il est amené à explorer les émotions suggérées par la structure tripartite du Rire du fou (joie, tristesse, sérénité). À chaque étape, des illustrations adaptées à son groupe d’âge lui sont présentées afin de stimuler son imagination. Enfin, l’élève est invité à choisir une situation parmi toutes celles qu’il a imaginées et à en rendre compte dans un court texte  en vers ou en prose. Un bref retour sur l’activité l’incite à prendre conscience du rôle de l’imagination dans toute démarche créative, ainsi que de la nécessité de maintenir bien vivante cette faculté en la nourrissant de mots et d’images.

Atelier La langue du fou

De la 3e à la 6e année primaire, de la 1re à la 5e secondaire

À partir d’exemples tirés du Rire du fou, d’œuvres d’autres auteurs et de textes écrits par des enfants ou des adolescents dans le cadre d’ateliers antérieurs, l’animateur présente d’abord quelques-uns des procédés littéraires qui permettent d’aborder la langue dans une perspective poétique : simplification, image, répétition, invention, mise en page (le choix des exemples et des procédés présentés varie en fonction du groupe d’âge visé). Un aide-mémoire reproduisant ces exemples et ces explications est remis à chaque élève, qui est invité à expérimenter les effets de ces divers procédés en retravaillant à sa manière un court texte en vers ou en prose (si l’atelier fait suite aux deux premiers, l’élève est amené à retravailler le texte produit lors de la seconde rencontre). Finalement, une mise en commun des multiples variations produites au cours de l’atelier permet de mesurer l’impact de l’ordre et du choix des mots sur le lecteur. Un bref retour sur l’atelier conduit à l’élève à prendre conscience du fait que la langue n’est pas un équivalent du monde, mais un outil permettant de rendre compte d’un certain point de vue sur le monde.


Conditions particulières


Pour information


Téléphone : (418) 693-0962
Courriel : info@gabrielmarcouxchabot.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire, 1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page