Partager Partager Imprimer la page.  

Les écrivains à l'école


Chaudière-Appalaches

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Sylvie Khandjian

Littérature pour la jeunesse, Récit et roman

Présentation

Sylvie Khandjian
Julie Beauchemin

Pour combiner ses passions du voyage, des rencontres et de l’écriture, Sylvie Khandjian a étudié en journalisme puis en anthropologie. Libraire pendant ses études, elle a ensuite été assistante de recherche en sciences sociales quelques années. En quête du meilleur équilibre possible entre sa vie familiale (quatre enfants) et sa vie professionnelle, elle a créé sa petite entreprise, Le Souffle des mots, où elle offre des services de rédaction, de correction et de révision linguistique. C’est ainsi qu’elle a corrigé plusieurs manuscrits avant qu’on ne lui propose d’écrire à son tour, des guides pratiques puis des romans pour enfants.

Titres suggérés*

Mathilde et l'esprit du livre (Éditions Caractère, 2011)
Julien et les dingos d'Australie(Éditions Caractère, 2011)
Les vacances de Sophia (Caractère, 2010)
Julien et les gris-gris du marabout (Caractère, 2010)
Julien en Mongolie (Caractère, 2010)
La nouvelle sœur de Gaspard (Caractère, 2011)
L'heure de la lecture 4e année (série 3) (éditions Caractère, 2015)

*Ces titres sont des suggestions de l'auteur ou de l'auteure, en fonction des activités qu'il ou elle propose aux élèves.
Toutefois, il appartient à l'enseignant ou l'enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l'écrivain ou l'écrivaine qui pourra l'éclairer sur cet aspect et l'aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

Dans une approche vivante et dynamique, l’anthropologue auteure qu’est Sylvie Khandjian cherche à éveiller la curiosité des enfants pour la différence culturelle par le biais de la lecture. Elle arrive donc en classe avec une valise remplie d’objets, de vêtements, de photographies et de livres provenant de divers pays qu’elle a visités et qui lui ont inspiré certains de ses romans (Guinée, Mongolie, Grèce). Après s’être brièvement présentée, elle demande aux élèves de deviner la provenance de son accent (suisse) ainsi que l’origine de son nom de famille (arménien). Puis, à l’aide d’une carte du monde, elle présente ses diverses origines (grecques, arméniennes, hongroises) et les lieux où ont vécu ses grands-parents, ses parents et elle-même (Soudan, Égypte, Grèce, Hongrie, Suisse, Québec). Cela lui permet de montrer aux élèves que l’émigration et l’immigration ont toujours existé (par choix ou par nécessité) et que l’humanité est faite de rencontres et de mélanges interculturels. Elle résume ensuite son parcours scolaire et professionnel et explique comment elle en est arrivée à écrire des livres. S’ensuit la présentation de ses romans pour enfants, de ses guides pratiques pour adultes et de ses sources d’inspiration. Un extrait de texte est également lu par l’auteure ou par des élèves.

Quelques types d’activités proposées :

  1. Ayant été correctrice, auteure, libraire et bibliothécaire, Sylvie Khandjian peut parler de toutes les étapes de création d’un livre : de l’idée initiale au volume fini se retrouvant sur les tablettes des libraires. Elle suggère que les élèves préparent à l’avance des questions auxquelles elle pourra répondre.
  2. Selon les besoins de l’enseignant(e), l’approche peut être axée davantage sur la littérature, davantage sur les aspects culturels ou, plus généralement, dans un heureux mélange des deux. Elle essaie ainsi de créer avec les élèves un échange sur les habitudes culturelles, culinaires, vestimentaires, etc., et de les comparer avec les habitudes d’autres peuples. Il est important de leur faire comprendre que l’on est tous différents d’un autre et que ce qui peut nous sembler normal dans notre société peut être considéré comme choquant ailleurs, et vice-versa. D’où l’importance de s’ouvrir au monde et de ne pas juger les autres sans les connaître.
  3. Si l’enseignant souhaite un atelier d’écriture, je propose aux élèves de décrire un vêtement ou un objet que l’auteure a rapporté d’un voyage, afin qu’ils comprennent le défi de transmettre une image, inconnue pour la plupart des Québécois, à l’aide de mots. Avec les plus jeunes, il est possible de faire l’exercice oralement.
  4. Si un livre est lu en classe, l’enseignant peut demander aux élèves de ne pas lire le dernier chapitre et d’écrire eux-mêmes la fin de l’histoire. Lors de sa visite, l’auteure leur lit la fin qu’elle a écrite et elle échange avec les élèves sur les différentes idées. Il est également possible d’imaginer ensemble une autre fin ou une suite à l’histoire.

Autres exemples d'activités

  • Création d’un personnage qui vient d’ailleurs (d’un autre environnement, ville, pays, monde, planète, galaxie)
  • Description ou création d’un pays, d’un décor, d’un peuple et de ses coutumes
  • Échange sur les peuples nomades et populations sédentaires, quelles sont les différences et les similitudes ?
  • Échange sur la vie d’enfants de pays du Nord et de pays du Sud. Qu’est-ce que la richesse et la pauvreté? Comment intégrer ces thèmes à la littérature?

Conditions particulières


Pour information

Sylvie Khandjian
Téléphone : 418 424-0861
Courriel : lesouffledesmots@sympatico.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Préscolaire, 1re primaire, 2e primaire, 3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page