Partager Partager Imprimer la page.  

Les écrivains à l'école


Montréal

Isabelle Gaudet-Labine

Poésie

Présentation

Isabelle Gaudet-Labine
Éditions La Peuplade

Isabelle Gaudet-Labine est l’auteure de quatre livres de poésie soit Pangée (La Peuplade, 2014); Mue, (La Peuplade, 2011); Entre l’acier et la chair (Le Noroît, 2009) et Des ombres en formes d’oiseaux (Le Noroît, 2005). En revues, ses poèmes ont été publiés dans Estuaire, Moebius, Exit et l’Oiseau-Tigre. Elle a participé à de nombreuses lectures, a tenu un blogue, et a aussi piloté un numéro de Moebius sur le thème des arts martiaux. Elle est membre du conseil d’administration de la Maison de la poésie et travaille pour Compétence Culture comme coordonnatrice à la formation continue. Elle a la conviction que la découverte de la poésie est pour tout le monde.

Titres suggérés*

Des ombres en forme d'oiseaux (Éditions Le Noroît, 2005)
Entre l'acier et la chair (Éditions Le Noroît, 2009)
Pangée (Éditions La Peuplade, 2014)
Mue
(Éditions La Peuplade, 2011)

*Ces titres sont des suggestions de l'auteur ou de l'auteure, en fonction des activités qu'il ou elle propose aux élèves.
Toutefois, il appartient à l'enseignant ou l'enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l'écrivain ou l'écrivaine qui pourra l'éclairer sur cet aspect et l'aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

« Écrire devant une œuvre d’art » (selon le temps dont on dispose, le déroulement peut être modifié)

  1. En classe, la poète se présente au groupe, parle de son cheminement (elle utilise le livre Entre l’acier et la chair pour introduire son travail), de sa perception de la poésie, et elle fait connaissance avec le groupe d’étudiants en leur posant des questions. Une première courte activité est réalisée afin de susciter l’intérêt des étudiants (l’approche est « participative » : on apprend en faisant)
  2. la poète présente l’activité et en explique le défi : comprendre l’écriture poétique en écrivant soi-même de la poésie devant une œuvre d’art visuel (le professeur pourra décider d’aller dans une galerie ou au musée, ou de faire l’activité en classe). Elle présente quelques notions de poésie : la subjectivité, la perception, le langage poétique, la mise en forme. Elle interroge les étudiants : qu’est-ce que l’art? La poésie? Elle réalise une première courte activité d’écriture à partir d’une œuvre d’art (ou d’une reproduction) afin qu’ils saisissent la « subjectivité ».
  3. Retour sur l’activité, vérification de la compréhension et lancement de l’activité principale.
  4. Les étudiants déambulent dans l’espace (musée ou classe) où les œuvres son dispersées (en classe, ou ailleurs dans l’école, il pourra aussi s’agir de reproductions d’œuvres, ou bien on aura demandé à chaque étudiant d’apporter un objet qu’ils considèrent « d’art ») et écrivent des poèmes dans leur calepin. Pendant ce temps, la poète circule et répond aux questions des étudiants s’il y a lieu.
  5. Retour sur l’activité : comment ils ont trouvé ça, difficultés rencontrées, ce qu’ils ont apprécié, vécu, ressenti, constaté.
  6. Chaque étudiant lit devant le groupe au moins un de ses poèmes (ou un vers) en lien avec une œuvre.
  7. Bref retour sur la lecture et conclusion de la journée : qu’est-ce que la poésie?

Autres exemples d'activités

  • Discussion autour de la poésie : qu’est-ce que c’est, comment c’est construit, de quoi ça parle, pourquoi en écrire, pourquoi c’est un langage proche des jeunes, comparaison prose/poésie, pourquoi on dit que c’est « difficile à comprendre » ?
  • Écriture de poèmes devant des œuvres d’art ou devant des objets d’inspiration diverse.
  • Atelier de lectures de poèmes connus par les étudiants ; discussion à leur sujet, et sur la poésie en général.
  • Lecture par la poète devant la classe, présentation de son parcours, échanges autour de l’un ou l’autre (ou les deux) de ses livres.
  • Réalisation d’une anthologie de poèmes écrits par les étudiants.
  • Etc. (Ouverte aux demandes, besoins et suggestions des enseignants)

Conditions particulières

Si l’activité « Écrire devant une œuvre d’art » est retenue, l’enseignant pourrait choisir de combiner une sortie dans une galerie, ou dans un musée, pour rentre encore plus stimulante l’expérience d’écriture. L’activité peut aussi être réalisée en classe, ou dans l’école à partir de reproductions d’œuvres d’art ou d’objets d’art, ou d’objet hétéroclites, etc.


Pour information

Isabelle Gaudet-Labine
Courriel : isabelle.gaudet-labine@outlook.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Capitale-Nationale, Mauricie, Estrie, Montréal, Outaouais, Laval, Lanaudière, Laurentides, Montérégie, Centre-du-Québec

Haut de page