Partager Partager Imprimer la page.  

Les écrivains à l'école


Mauricie

Nadya Larouche

Littérature pour la jeunesse

Présentation

Nadya Larouche

Nadya Larouche a écrit son premier roman jeunesse en 1993. Dans les années qui ont suivi, plusieurs autres histoires sont venues étoffer sa bibliographie, ciblant tour à tour des lecteurs débutants, des lecteurs plus aguerris ou encore des adolescents. En tout, vingt-cinq de ses romans ont été publiés au fil des ans. L'auteure a également fait une incursion en écriture pour les adultes avec un scénario de dramatique pour la télévision diffusée en 1997 à l'émission Les Beaux Dimanches.

Titres suggérés*

Une nuit à dormir debout (Éditions Vents d'ouest, 2002)
Sauve-moi
(Éditions Vents d'ouest, 2004)
Double croche sur fausse note
(Éditions Vents d'ouest, 2008)
Les voleurs de dinosaures
(Éditions Vents d'ouest, 2008)
L’étrange affaire du 413 (Éditions Vents d'ouest, 2010)
La disparition de Gaston (Éditions Vents d'ouest, 2009)
Drôle d’oiseau !  (Éditions Vents d'ouest, 2009)
Un géant d’un mètre vingt-trois (Éditions Vents d'ouest, 2010)
Jawad l’invincible (Éditions Vents d'ouest, 2011)
Comme un tour de magie
(Éditions Vents d’ouest, 2014)

*Ces titres sont des suggestions de l'auteur ou de l'auteure, en fonction des activités qu'il ou elle propose aux élèves.
Toutefois, il appartient à l'enseignant ou l'enseignante de vérifier si les titres sont adéquats pour son groupe (âge et niveau scolaire, contexte particulier, etc.).
Le personnel enseignant est invité à communiquer avec l'écrivain ou l'écrivaine qui pourra l'éclairer sur cet aspect et l'aider à bien préparer le groupe à sa visite.

Approche et activités proposées

Nadya Larouche privilégie une interaction soutenue avec les différents publics qu'elle rencontre. Son but n'est pas seulement de démystifier le métier d'écrivain ou de présenter ses romans, mais surtout de provoquer des étincelles : l'amour de la lecture et de l'écriture, l'ouverture sur le monde qui nous entoure, la compréhension des motivations qui nous animent, la reconnaissance de la musique des mots, le désir de la création... Dans le champ très large de cette passion, le roman représente à la fois la fin et le moyen.

Exemples d'activités

Il existe autant d'activités et d'ateliers qu'il y a de classes et d'enseignants. L'auteure préfère adapter son amour de la langue et de la littérature aux préoccupations des écoles.

Lire : se divertir et apprendre, tout à la fois — (2e à 4e année)

À partir d’un de ses romans (choisi selon le niveau des élèves rencontrés), l’auteure animera un jeu-questionnaire ludique permettant de mieux assimiler les mots nouveaux ou plus complexes. L’activité ne constitue pas qu’un simple exercice d’enrichissement du vocabulaire, il permet de faire comprendre aux élèves que disposer d’un plus large éventail de mots aide non seulement à mieux saisir ce que nous lisons, mais aussi à communiquer plus efficacement avec notre entourage. L’activité pourra se conclure par une improvisation sur des thèmes reliés au quotidien où l’élève sera amené à utiliser le vocabulaire nouvellement acquis.

Lire : se divertir et apprendre, tout à la fois — (5e et 6e année)
Dans la foulée de ce qui précède, l’auteure se servira d’extraits d’un de ses romans pour démontrer comment la lecture nous permet de développer des façons de mieux communiquer – oralement ou par écrit – en exprimant la subtilité ou une gradation des sentiments et des émotions ou tout simplement en élargissement notre potentiel narratif. Ainsi, elle fera prendre conscience aux jeunes que grâce à un judicieux choix de mots, nous pouvons verbaliser l’intensité de ce que nous ressentons.

Création littéraire (secondaire 1 et 2)
À partir de son roman Une nuit à dormir debout, l'auteure explique la nécessité de cohérence dans un roman fantastique afin d'éviter que l'histoire ne dérape. Pour faire suite à la lecture d'un chapitre particulièrement trépidant, elle invite les élèves à imaginer le chapitre suivant en tenant compte de certaines balises.

Travail d'analyse (secondaire 3 et 4)
Il s'agit ici de constater à quel point la fiction s'ancre dans le réel en décortiquant une œuvre pour en tirer les préoccupations sociales et/ou individuelles sous-jacentes. Pour faire suite à une lecture de Sauve-moi, l'animatrice reprend certains extraits pour en dégager les thèmes : la solitude, la certitude d'être incompris, la confiance, les relations… Par cet exercice, l'auteure tentera de faire comprendre aux élèves ce que la littérature peut nous apprendre sur nous-mêmes et sur le monde dans lequel nous évoluons.


Conditions particulières


Pour information

Nadya Larouche
Téléphone : 819 374-5544
Courriel : nadyalarouche@hotmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 2e primaire, 3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page