Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Zoran Krstic

Cinéma et vidéo
Animation

Présentation

Zoran Krstic

Zoran Krstic est titulaire d'un baccalauréat en beaux-arts (majeure en cinéma - option film d'animation) de l'Université Concordia et d'un baccalauréat en arts visuels de l'Université du Québec à Montréal. Depuis 1993, il travaille comme réalisateur indépendant et collabore à la scénarisation, à la production et à la postproduction de plusieurs projets indépendants de film d'auteur. Il œuvre aussi comme monteur, scénariste et caméraman professionnel. Il a participé à la réalisation de près de 60 films en milieu scolaire comme coordonnateur-superviseur et artiste invité, en plus d'offrir des ateliers en cinéma d'animation à des jeunes de classes spéciales à Edmonton et à Montréal. Il offre également des ateliers artistiques en bande dessinée, film d'animation, vidéo et théâtre pour les jeunes de 5 à 14 ans. Depuis mai 2003, l'artiste est membre du conseil d'administration en communications de l'ASIFA-Canada (Association Internationale du Film d'Animation), un organisme chargé de promouvoir le secteur de l'animation sur la scène nationale.

Approche et type d'activités proposées


Réalisation d'un film animé

L'artiste travaille beaucoup sur l'identification des besoins créatifs des élèves et sur la manière de les stimuler par le biais de projets variés en cinéma. En plus du travail individuel et de la responsabilisation de chacun, le travail d'équipe demeure un facteur important pour la réalisation de ce type de projet. Plusieurs méthodes de travail sont proposées et peuvent êtres développées de concert avec l'enseignant, en fonction des objectifs déjà établis. Du matériel didactique varié sera utilisé tout au long de la session. Un programme détaillé des ateliers comprenant une liste de films à voir en classe est disponible sur demande.

Divisé en dix ateliers, ce projet de réalisation d'un film animé en deux et trois dimensions vise à sensibiliser les jeunes à la technique «image par image», à les aider à structurer leurs idées et à développer leurs habiletés manuelles. Ils seront tour à tour initiés aux fonctions de caméraman, d'animateur, de réalisateur, de monteur et de script, ce qui les familiarisera avec certaines techniques de caméra, de cadrage, d'éclairage, de mise en scène et de montage 16 et 35 mm. Plusieurs techniques d'animation traditionnelles seront explorées : dessin animé, animation à l'aide de pâte à modeler et de différents objets, «chutes» et animation «image par image». Les participants inventeront une histoire, et ils fabriqueront des décors et des personnages en miniature avec divers objets et matériaux comme la pâte à modeler, des Legos ou des végétaux. Ils filmeront «image par image» différentes scènes avec une caméra 16 mm et réaliseront un scénarimage, un folioscope, un phénakistiscope, un thaumatrope ainsi que des dessins et des gravures sur pellicule 16 et 35 mm. En plus de développer la polyvalence nécessaire aux tâches attribuées, ce projet éducatif favorise une approche multidisciplinaire englobant le français, l'anglais, la géographie, l'histoire, la musique, l'informatique et les arts plastiques.

Exemples d'activités

  • Scénarisation et scénarimages. Travail préparatoire en équipe : idées et déroulement des scènes de l'histoire (dessins et rédaction de courts synopsis).
  • Conception et réalisation de maquettes et de personnages miniatures en trois dimensions. Fabrication à partir de matériaux variés et utilisation de matériel recyclé. Travail à échelle réduite : planification et organisation de l'espace.
  • Animation «image par image» à l'aide de pâte à modeler. «Pixillation» (effets spéciaux réalisés avec des objets réels et des élèves dans un environnement réel).
  • Initiation aux techniques de caméra 16 mm : les caractéristiques spécifiques et les fonctions de la Bolex, le chargement et déchargement du film dans la chambre noire. Les particularités de différents formats de pellicule.
  • Montage 16 ou 35 mm à l'aide d'une colleuse de film : quelques élèves exécutent le travail de montage des scènes du film dessinées et gravées sur la pellicule. Technique de coupe et d'assemblage, corrections et ordre des scènes.
  • Le cliposcope : animation assistée par ordinateur sur le site de l'ONF, etc.
  • Initiation au monitorage vidéo en direct pour l’animation 3D. Tournage des séquences 3D à l’aide de caméras 16 mm, utilisation de la vidéo numérique (caméscopes et ordinateurs portables) pour le monitorage et manipulation d’un système et d’un logiciel d’animation spécialisés pour la capture et l’édition vidéo. Les élèves seront invités à prendre place à tour de rôle au poste de monitorage. Deux systèmes de production incluant l’équipement complet (caméras, portables, etc.) seront mis à la disposition des jeunes participant au projet.

Conditions particulières

L’artiste se charge de fournir le matériel, l’équipement et les services spécialisés de production nécessaires à la tenue de l’atelier. Les frais de réalisation sont approximativement de 30 $ par groupe (maximum 100 $ par jour). L’artiste réalise un montage final du son et de l’image de la production des jeunes. Un montage vidéo professionnel et des copies pour les élèves peuvent être réalisés moyennant des coûts additionnels.


Pour information

Zoran Krstic
Téléphone : 514 716-5961
Courriel : zok@videotron.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Autre(s) langue(s)

Anglais

Haut de page