Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Oumar N'Diaye

Arts de la scène

Présentation

Oumar N'Diaye

Artiste polyvalent et complet, Oumar N’Diaye Martinos ne cesse de promouvoir la danse et la percussion africaines et intervient autant dans le domaine du théâtre, du cirque, de la danse, de la musique et de l’enseignement.

Né à Conakry en République de Guinée, Oumar N’Diaye Martinos commence à danser à l’âge de 7 ans auprès de son maître, Bangaly Bangoura. Après avoir brillamment passé les premières étapes de sélection, il entre au Ballet National de Guinée en 1979. Pendant 9 ans, il y apprend les percussions et les danses de la Guinée, du Mali, du Sénégal et de l'Afrique du Sud.

Récipiendaire d’un prix Juno et reconnu comme l’un des ambassadeurs incontournables de la culture ouest africaine au Canada, Oumar N’Diaye est l’un des maîtres les plus respectés de sa discipline à travers le monde. Pédagogue hors-pair, généreux et inspiré, il a formé la plupart des professeurs de danse guinéenne au Québec. C’est avec la même volonté de transmettre qu’il enregistre les méthodes de percussion Kharandiya I (2000) et Kharandiya II (2009), et le DVD d’apprentissage de la danse africaine Oumar N’Diaye danse pour tout le monde (2011).

Approche et type d'activités proposées


Doundounba l'Afrique

L'atelier permet aux élèves d'entrer dans le monde de la percussion et de la danse guinéennes (Afrique de l'Ouest). Par la même occasion, l'artiste propose de leur transmettre un peu de la chaleur de l'Afrique par le biais du plaisir de bouger, de chanter et de jouer. Il leur présente au départ les instruments de percussion traditionnels, notamment le djembé, le krin, le balafon et le tambour basse; il renseigne les élèves sur l'origine des instruments, leur fabrication, leurs rôles et leur insertion dans la musique populaire d'aujourd'hui. Suivent quelque vingt minutes d'apprentissage des rythmes au tambour djembé, soit la recherche des trois sons de base, l'adoption de la posture et le positionnement des mains, sans oublier, au tambour basse (le doumdoum), la technique de jeux de baguette et de cloche. L'artiste passe ensuite aux exercices de mouvements sur les rythmes - ceux traditionnellement dansés par les garçons et ceux dansés par les filles - et à une chorégraphie d'ensemble. L'atelier se termine par la doundounda (fête) avec les élèves participants, la période de question et les salutations.


Conditions particulières

L'atelier nécessite un système de son. Il peut être d'une durée variable selon les exigences de l'école.


Pour information

Oumar N'Diaye
Téléphone : 514 274-9786
Téléphone autre : 418 614-1484
Courriel : oumar_tinos.ndiaye@yahoo.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page