Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Laurentides

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Benoît Davidson

Arts de la scène
Conte

Présentation


Crédits photo: André Chevrier

En 2013, Benoît Davidson présente son spectacle Mon grand-père m’aurait conté… lors du Festival interculturel du conte du Québec. Le spectacle est bien reçu. Le conteur est ensuite invité comme artiste en résidence à Joliette et crée un conte sur la ville. Il fonde Les Contes Maltés à Val-David, un événement valorisant les arts traditionnels.

En 2014, Benoît exporte son conte en Europe à l’invitation du Festival interculturel du Conte de Chiny, en Belgique, où il est déclaré Coup de cœur. Il entame alors la création d’un conte pour le 100e anniversaire de la ville de Léry, qu’il présente aux Journées de la culture.

En 2015, il fait une résidence de création en Belgique et travaille à la mise en scène de son spectacle. Il présente ce dernier lors des Journées professionnelles de Chiny, en Belgique. À son retour au Québec, son spectacle est chaudement accueilli par le public au Dimanche du conte à Montréal.

En 2016, Benoît rencontre l’historien Serge Bouchard, qui lui enseigne la culture et les traditions des Premières Nations. Il est invité aux Rencontres internationales de la Francophonie d’Abdou Diouf au Sénégal. Durant cette année, il présente différents spectacles dans plusieurs festivals au Québec.

En 2017, le Festival de théâtre de l’Université Laval, à Québec, l’engage comme diffuseur d’ateliers de sculpture de soi (ateliers sur l’estime et la confiance en soi) donnés aux étudiants en théâtre et à des conteurs amateurs. Il est également invité à La semaine du conte à l’Université de Valenciennes, en France, et participe au Festival international Contes et Musique dans la Cité, en Martinique. La même année, il représente le Canada à titre de conteur aux Jeux de la francophonie en Côte d’Ivoire. 

Approche et type d'activités proposées



Sculpture de conte

L’atelier a pour but de stimuler la créativité spontanée des élèves en les transportant au cœur d’un conte dont ils fabriquent les héros. Le conteur aide les élèves à sculpter leur imaginaire en guidant une réadaptation contemporaine d’un conte traditionnel de leur choix lors d’une création collective. Ainsi, 5 différents contes leur sont présentés, et d’autres éléments clés sont offerts, comme 5 différents types de personnages, afin qu’ils y puisent leur inspiration. La réadaptation est guidée en 12 points.

Des équipes sont formées selon le nombre d’élèves de la classe. Pour ajouter des caractéristiques aux personnages du conte, les élèves partagent leur vécu, leurs traits de caractère, leurs anecdotes, etc. Par exemple, en équipe, ils font la liste de leurs valeurs pour ensuite les greffer à la personnalité du personnage. Chaque élève apprend à travailler son estime de soi, s’appropriant le conte avec ses partenaires. Il apprend également à avoir confiance en son potentiel créateur.

À la fin, chaque équipe dessine son conte en 12 parties, appelées stations, et, en guise de conclusion, en fait une courte présentation aux autres équipes.

Durée de l’atelier : 75 min (peut se réaliser en 45 min)

Objectifs :

  • Créer un échange collectif et interactif avec les élèves pour les sensibiliser à l’art du conte.
  • Travailler le système des valeurs avec les élèves en stimulant leur imaginaire.
  • S’approprier et adapter un conte, mêlant réalité et fantastique, afin de développer la créativité des élèves.

 

Conte des animaux totems amérindiens

Le conte des animaux totems est un atelier ayant pour but d’aborder plusieurs thèmes tels que la confiance, l’estime de soi, l’introspection, la patience, le travail d’équipe et la transformation personnelle.

Le conteur entretient les élèves sur les valeurs ancestrales des Premières Nations et leur mode de vie. Il introduit la roue de médecine aux élèves. Il présente différents animaux totems amérindiens choisis : l’aigle, le loup, l’orignal, l’ours, la tortue, le castor, le bison et le papillon. Il sépare les élèves en 8 équipes différentes portant chacune le nom d’un animal. Chaque équipe crée un bout de l’histoire et celle de leur animal totem en y intégrant les caractéristiques données pour chacun.

Les équipes présentent leur animal à tour de rôle et l’intègrent dans la roue de médecine. Le conteur raconte, ensuite, la légende de l’arbre de la grande paix en insérant les créations des élèves et en interagissant avec les équipes.

C’est avec l’aide des 4 vents que les 8 animaux totems et leurs histoires respectives se placent autour de la roue de médecine (la rose des vents) afin de faire régner la paix entre deux peuples, celui de l’homme rouge et celui de l’homme blanc. Ensemble, les élèves réussissent à replanter l’Arbre de la Grande Paix. Les deux peuples s’unissent et enterrent leurs armes de guerre dans le trou noir au-dessous de l’arbre déraciné qui devient le totem de bois des 8 animaux.

L’atelier offre un conte interactif où les élèves apprennent, entre autres, les différentes médecines des animaux totems amérindiens.

Durée de l’atelier : 45 min (peut s’adapter selon les demandes de l’enseignant, par exemple, la possibilité de créer un atelier de longue haleine, comme celle d’un conte animé par les élèves)

Objectifs:

  • Créer un échange collectif et interactif avec les élèves sur la médecine des animaux totems.
  • Travailler l’estime de soi et le développement des valeurs des élèves.
  • Travailler l’esprit d’équipe et la créativité collective.

Conditions particulières

  • Salle de classe standard ou amphithéâtre avec tableau
  • Chevalet de grand papier de présentation (pour crayon-feutre)

 

Sculpture de conte

  • Tableau pour crayon-feutre effaçable
  • 5 crayons-feutre de différentes couleurs
  • Papier
  • Chapeau (contenant)
  • Stylo
  • Chronomètre

 

Conte des animaux totems amérindiens

  • Tableau pour crayon-feutre effaçable
  • Crayons-feutre
  • 8 cartons blancs

Pour information


Téléphone : 514-779-0032
Courriel : sculpteurdecontes@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page