Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Marie-France Fournier

Arts de la scène, Cinéma et vidéo
Doublage, conte

Présentation


Marie-France Fournier

Diplômée de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM, Marie-France Fournier met d’abord son talent au service du théâtre jeune public. Elle collabore à plusieurs créations théâtrales pour l’enfance et la jeunesse. Elle partage également ses connaissances en enseignant le théâtre aux jeunes et moins jeunes, et elle anime des heures du conte en bibliothèque et en milieu scolaire depuis plusieurs années.

Parallèlement à ces projets, Marie-France poursuit sa formation par des stages en danse, en mime, en interprétation, en voix et micro, en surimpression vocale ainsi qu’en doublage. Il est possible d’entendre la voix de cette artiste accomplie dans le milieu du doublage québécois dans diverses séries et émissions, comme Curtis dans ma cuisine, À louer, Opération fantômes, XXL, La fièvre de la danse, Enceinte sans le savoir, Le Bloc, The Amazing Race Canada, America Got Talent, MasterChef, etc. Elle prête également sa voix au personnage de Nico dans la série Jack ainsi qu’à Olaf et plusieurs autres personnages dans Les Agents de l’OSI, toutes deux présentées à Radio-Canada. Elle a également créé plusieurs voix de personnages dans le spectacle Le Plieur d’avions, une production du Théâtre de la Dame de Cœur. Elle se passionne aussi pour la mise en scène et la direction d’acteurs.

La voix est un outil de communication pour communiquer et échanger avec les autres. Toutefois, pour y parvenir, il faut être à l’écoute de l’autre, être attentif à ce qu’il dit sans oublier le langage du corps. Pour Marie-France, le doublage est un art qui nécessite écoute, disponibilité, observation et connaissances en communication orale, et ce, tout en laissant libre cours à l’interprétation de l’artiste. Le but est de se rendre disponible dans le corps et dans l’esprit, d’être complètement dans le moment présent et de laisser tomber la technique afin de pouvoir faire des propositions de jeu claires tout en s’amusant!

Approche et type d'activités proposées



Doublage

L’atelier de doublage vise d’abord à comprendre le métier de comédien de doublage par l’expérimentation, mais également à développer des outils de communication utiles au quotidien. Marie-France fait découvrir aux jeunes différentes facettes de ce métier, parfois méconnu, pour amener chacun d’eux à vivre une expérience artistique créatrice, et ce, dans le plaisir.

Pour y parvenir, chaque participant prend part à des activités ludiques afin de rendre son corps et son esprit disponibles et au service de sa voix. Il vit l’expérience de préparation d’un comédien de doublage par des exercices d’échauffements physiques, vocaux et de diction. Des jeux théâtraux favorisant l’interprétation en toute liberté, l’écoute de groupe et l’observation du langage non verbal sont proposés afin de sensibiliser le participant à leur importance tant dans la communication que pour un acteur-doubleur. La lecture à première vue est mise de l’avant afin de pratiquer les aspects plus techniques de ce métier.

Certaines informations pour annoter un texte rapidement sont transmises afin d’améliorer la lecture à voix haute. Chacun prend conscience de l’importance de la respiration, du rythme, de l’intonation et du volume de la voix. Tout d’abord, des notions de base concernant la surimpression vocale et le doublage sont présentées, comme : Qu’est-ce qu’une bande rythmo? Quels sont les symboles à reconnaître? Qu’est-ce que des time code ? Le but est de démystifier les aspects techniques du doublage pour ensuite plonger dans l’expérimentation et le plaisir du jeu. En utilisant les expériences acquises durant l’atelier, chaque participant a la chance d’enregistrer un extrait en surimpression vocale et en doublage sous la direction et la supervision de l’artiste et d’écouter le résultat final. Chacun pourra ainsi évaluer et apprécier le travail accompli.

Cet atelier favorise l’aisance en communication orale, la confiance en soi et la découverte des possibilités qu’offre notre propre voix, et ce, tout en s’amusant!

 

Contes animés

L’atelier de contes animés vise à comprendre le métier de conteur par l’expérimentation, mais également à développer des outils de communication utiles au quotidien. Marie-France fait découvrir aux jeunes tous les plaisirs de raconter et de se faire raconter des histoires pour amener chacun d’eux à développer un goût pour la lecture et les communications orales.

Pour y parvenir, Marie-France, accompagnée de « Jacob », une marionnette manipulée à la vue des élèves, fait la lecture de quelques histoires. Chaque participant est amené à découvrir et à apprécier toutes les possibilités qu’offre l’interprétation : les nuances dans la voix, le débit, le souffle et la respiration dans une histoire. Les notions de narrateur et de personnages sont abordées et démontrées afin d’en faire la distinction. Le participant découvre par ailleurs l’importance de vivre l’histoire et d’interpréter en tant que conteur, et apprend à se servir de sa voix pour porter et présenter une histoire aux autres. Grâce aux jeux ludiques, les élèves sont amenés à développer leur imaginaire et leur sens de l’interprétation, et prennent plaisir à vivre une expérience artistique créatrice.

Selon le niveau scolaire, diverses activités sont proposées à l’élève :

  • Reproduire en dessin une scène d’une histoire lue précédemment et qu’il a particulièrement appréciée.
  • Dessiner le personnage principal de son histoire préférée et le présenter au reste du groupe.
  • Inviter l’élève à créer une nouvelle fin à une histoire racontée ultérieurement et la raconter à son tour.
  • Créer une histoire, seul ou en groupe, et interpréter le tout devant la classe.
  • Faire une lecture préparée d’un conte ou d’une histoire avec les bruitages et où chaque élève y tient un rôle.
  • Raconter une histoire à l’aide d’une marionnette.

À la demande de l’enseignant et selon les besoins du groupe, il est possible d’adapter et de créer des activités sur mesure lors de cet atelier.


Conditions particulières

Pour l’atelier de doublage, il est nécessaire d’avoir un lecteur DVD relié à un écran de projection pour des conditions optimales. Toutefois, dans l’éventualité où un écran de projection n’est pas disponible, un téléviseur peut faire l’affaire. La formatrice fournit le matériel audiovisuel, l’équipement pour l’enregistrement sonore ainsi que les textes nécessaires pour le bon déroulement de l’atelier.


Pour information


Téléphone : 514-521-2969
Courriel : mffou@yahoo.fr

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Préscolaire, 1re primaire, 2e primaire, 3e primaire, 6e primaire, 1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Capitale-Nationale, Montréal, Outaouais, Lanaudière, Laurentides, Laval, Montérégie, Estrie

Haut de page