Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Chantal Dumas

Arts multidisciplinaires, Arts numériques
Art sonore

Présentation


Chantal Dumas

Le travail de Chantal Dumas, artiste du son, se décline sous la forme d’installations sonores, de fictions documentaires radiophoniques, de narrations sonores, de design sonores et de compositions. Elle intervient en tant qu’artiste pédagogue auprès de différentes clientèles, poursuivant ce désir de transmettre des savoirs et aussi de veiller à l’épanouissement d’une diversité de formes d’expression du sensible.

Active depuis le début des années 1990 en tant qu’artiste professionnelle, Chantal Dumas voit ses créations largement diffusées sur les ondes de grandes radios publiques lors de festivals et d’événements, tant au pays qu’en Europe. Parmi les diffuseurs, on trouve Radio-Canada, ABC (AU) Deutschlandradio Kultur ainsi que le Quartier des spectacles Montréal, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) et le Festival de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV). Elle affectionne les rencontres disciplinaires, ce qui l’a menée à collaborer avec des poètes, des danseurs et des artistes en arts visuels. Elle est boursière du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et du Conseil des arts du Canada (CAC) et lauréate de nombreux prix internationaux en musique et en art radio. Elle a par ailleurs séjourné aux studios-résidences d’artistes offerts par le CALQ à New York (2011) et à Paris (2016). Au cours de sa vie professionnelle, elle a enseigné la musique au niveau primaire et donné divers ateliers et formations, techniques ou créatifs, autour du son à différents groupes d’âge, dans les centres communautaires, les centres d’artistes et les écoles d’art.

La démarche artistique de Chantal Dumas s’inscrit dans une approche sensible au son. Les microphones sont ses outils, voire son instrument, et l’écoute, une méthode d’approche. Adepte du field recording, elle fait de la collecte des sons de son environnement immédiat ou de lieux ciblés la matière première de ses productions. En sortant du studio, elle prend le risque de se confronter à l’imprévisible, à l’incontrôlable, au fragile. C’est une façon sensible d’aller à la rencontre du monde et d’en prendre le pouls. Son travail comprend une dimension participative qui se traduit, selon les projets, par une expérience immersive à vivre à l’intérieur d’un dispositif ou par une collaboration active dans le processus de création. Mettre en scène, mettre en jeu et faire vivre une expérience sont des stratégies utilisées pour faire de la création sonore un art de contact sensoriel.

Approche et type d'activités proposées



D’oreille en oreille

Les élèves sont appelés à participer à l’élaboration d’une partition sonore et à en faire l’interprétation. Cette partition est composée à la suite d’une séance d’écoute en direct d’un paysage sonore familier dans lequel ils évoluent au quotidien, c’est-à-dire d’une ambiance désignée de leur vie à l’école. La partition trace une représentation sonore possible de ce qui a été entendu.

Cet atelier permet de diriger les élèves dans la composition d’une partition à partir d’une notation graphique simple et symbolique qui leur est proposée. Dans le canevas graphique qui va naître, ils trouvent la place pour intégrer leurs idées. Par la suite, les participants interprètent cette composition originale de musique bruitiste. Ils sont invités à conduire l’orchestre de fortune qu’ils ont créé à tour de rôle. La séance d’improvisation se fait à partir d’instruments apportés par l’artiste et d’objets trouvés en classe. Ces instruments sont en fait des objets détournés de leur fonction usuelle, tels une assiette, un papier, un verre de plastique. Le corps est aussi sollicité dans la production des sons.

Le but de ce projet est de sensibiliser chaque élève à la qualité sonore de son école et au milieu de vie dans lequel il évolue quotidiennement. Celui-ci prend aussi conscience que le son permet de raconter de petites histoires amusantes qui sont une autre façon de raconter sa vie. Cette approche du son engage la pensée créatrice des participants. Elle exige aussi d’eux le respect d’un cadre précis déterminé par une partition à laquelle chacun doit répondre, tout en ayant conscience de faire partie d’un ensemble. Un exercice comme celui-ci peut servir à renforcer la cohésion d’un groupe. Il souligne également que le champ des possibilités d’expression artistique est varié, riche et vaste.

Le lieu de la promenade d’écoute sonore est prédéterminé avec l’aide du professeur.

Cet atelier n’exige aucune maîtrise instrumentale. Il s’adresse à des classes de 16 à 28 élèves.

Durée : 2 périodes de 50 minutes


Conditions particulières

Grands rouleaux de papier blanc et crayons-feutre : 100 $

Il faut un espace assez grand afin de pouvoir installer au mur une feuille de papier de 6 pieds de long sur 4 pieds de large.


Pour information


Téléphone : 514-285-8679
Courriel : samudchantal@yahoo.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire, 1er secondaire, 2e secondaire

Offert dans les régions

Capitale-Nationale, Mauricie, Estrie, Montréal, Outaouais, Abitibi-Témiscamingue, Nord-du-Québec, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Laurentides, Laval, Montérégie, Centre-du-Québec

Autre(s) langue(s)

Français

Haut de page