Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Capitale-Nationale

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Annie Veillette
Karine Chiasson

Arts de la scène
Danse gumboot

Présentation


Atwood Photographie

Annie Veillette est une artiste multidisciplinaire qui adore le mouvement. En 2005, elle obtient un baccalauréat en kinésiologie à l’Université de Sherbrooke. Elle a fait du patinage artistique pendant près de 10 ans et c’est à ce moment qu’elle a amorcé sa carrière d’enseignante. En plus du patinage, elle a enseigné différents sports coopératifs dont la danse gumboot. À la suite de son parcours en kinésiologie, Annie approfondit la recherche du mouvement, dans un aspect plus artistique, en complétant un baccalauréat en théâtre à l’Université Laval en 2010. Depuis, elle a joint diverses compagnies théâtrales en tant qu’interprète en théâtre, marionnettiste et danseuse (L’Envolée de valises, Les Malchaussées et Théâtre de la Dernière Pluie).

C’est en 2009, durant son parcours universitaire, qu’elle découvre la marionnette. C’est le début d’une grande histoire d’amour qui mène à la création de L’envolée de valises, compagnie spécialisée en spectacle de marionnettes. Elle a joué dans diverses productions, dont Les Piafs, un spectacle ambulant créé à partir de l’univers des chansons d’Édith Piaf, et Crépuscule.

Elle découvre la danse gumboot en 2010 avec Les Chemins de Pieds. En 2014, elle cofonde la compagnie de danse gumboot Les Malchaussées, où elle agit en tant qu’interprète, chorégraphe, formatrice et enseignante de gumboot, tant pour les enfants que pour les adultes. Elle poursuit alors sa recherche musicale en utilisant le corps comme principal instrument. Leur première production professionnelle, Courants, est présentée en 2014. La compagnie travaille depuis 2015 sur un spectacle jeunesse intitulé Une botte à la mer! Annie est aussi créatrice et interprète du spectacle jeunesse interactif Nom d’une botte, qui a été présenté à plusieurs reprises à travers le Québec. Par toutes ces expériences, elle transmet sa passion du mouvement en enseignant, en réalisant des spectacles et en manipulant des marionnettes!

Approche et type d'activités proposées



À la découverte du gumboot

L’atelier À la découverte du gumboot plonge les élèves dans l’univers de la danse gumboot. À travers l’historique de cette danse percussive, l’apprentissage des techniques de base et d’une danse traditionnelle ainsi que la création d’un pas original, les élèves feront l’expérience du métier de danseur de gumboot.

L’atelier débute par la présentation des artistes. Elles parlent de leur parcours, de leur formation, de leurs réalisations et des raisons pour lesquelles elles ont choisi une carrière artistique. Elles expliquent ensuite les origines sud-africaines de la danse gumboot et son arrivée au Québec. Cette transmission d’informations se fait sous la forme d’un jeu-questionnaire interactif et dynamique. En plus d’informer les élèves sur les fondements du gumboot, ce jeu permet à ces derniers de mieux comprendre les similitudes et les différences entre la culture sud-africaine et la culture québécoise.

La deuxième partie s’amorce par une démonstration des deux artistes. Les élèves apprennent ensuite le vocabulaire de base propre à la danse gumboot, ainsi que la posture, les différentes frappes sur les bottes et la rythmique. Un enseignement ludique est offert aux plus petits, tandis que les plus vieux sont amenés à se dépasser sur les plans rythmique et percussif. L’apprentissage passe notamment par le jeu du perroquet, qui consiste à copier les gestes des artistes, le cercle rythmique, dans lequel les élèves créent leur propre rythme, ainsi que la chanson en construction, alors que les élèves ajoutent à tour de rôle un son afin de remplir les silences de la mesure. Ensuite, les jeunes danseurs apprennent un pas traditionnel adapté à leur groupe d’âge. À partir de ce pas, ils font différents jeux en canon et en polyrythmie.

La dernière partie est axée sur la création. En équipe, les élèves créent une séquence chorégraphique qui s’inspire du matériel qui aura été présenté auparavant dans l’atelier. Cette chorégraphie est ensuite présentée au groupe et, par la suite, au reste de l’école, si désiré.

Une période de questions termine l’atelier. Les élèves en apprennent alors davantage sur la carrière de danseur de gumboot ainsi que sur les différentes facettes du métier d’artiste.

Ces activités favorisent le développement gestuel moteur de l’élève, tout en stimulant sa créativité. De plus, il est amené à s’exprimer autrement au sein du groupe. L’atelier vise à faire bouger les élèves afin qu’ils puissent s’investir au maximum dans le mouvement.


Conditions particulières

L’atelier doit se faire dans une salle vide assez grande pour accueillir tous les élèves (gymnase, salle polyvalente ou salle de classe). Il peut se donner à l’intérieur comme à l’extérieur. L’activité consiste à créer des rythmes avec les mains et les bottes, ce qui est forcément un peu bruyant. Un local insonorisé n’est pas nécessaire, mais il sera important d’avertir les classes voisines. Les élèves doivent apporter leurs bottes de pluie. Si certains n’en possèdent pas, les artistes peuvent fournir jusqu’à 40 paires de hauts de bottes. Dans ce cas, les élèves doivent apporter leurs chaussures de sport.


Pour information


Téléphone : 418-905-9615
Courriel : annie.veilet@gmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Autre(s) langue(s)

Français

Haut de page