Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montérégie

Geneviève Gamache

Métiers d'art
Vitrailliste

Présentation


nathb.ca

Geneviève Gamache, vitrailliste, est également connue sous le nom d’Eklat vitrail. Ses œuvres ont été exposées à New York, en Argentine, à Dubaï et à Singapour. Membre du Conseil des métiers d’art, elle participe au Salon des métiers d’art de Montréal, dans la section des métiers d’art liés à l’architecture, et au Salon Maestria. Elle présente ses œuvres à de nombreuses expositions collectives ainsi qu’en solo. Nommée parmi les choix de La Presse en 2013, Geneviève Gamache insuffle une signature contemporaine et personnelle à toutes ses œuvres, tout en respectant l’art ancestral qu’est le vitrail. Ses pièces enrichissent leur environnement et révèlent l’âme des lieux. Tout en demeurant sensible et ouverte, l’artiste est poussée par sa vision et sa détermination à explorer de nouvelles avenues. De fait, force et finesse se retrouvent en harmonie au sein de ses créations.   

Afin d’offrir aux jeunes publics une initiation aux métiers d’art, elle recycle les chutes de verre issues de ses œuvres en carreaux, afin de les utiliser pour créer une mosaïque. Ses activités ont connu un véritable succès auprès des services de garde, des parents et des enfants venus à son atelier au cours des années dernières, succès qui lui a valu le prix Audace au Gala du mérite économique de sa région en 2016.

Artiste impliquée, elle participe depuis plusieurs années au Forum sur la citoyenneté culturelle des jeunes, anime des ateliers de création dans le projet de médiation culturelle Foudl’Art et, comme artiste invitée, a présenté la citoyenneté culturelle auprès du Réseau Art-Montérégie.

Approche et type d'activités proposées



Mosaïque de verre en transparence – œuvre collective

L’artiste, issue des métiers d’art à l’architecture, sensibilise les jeunes aux métiers d’art, mais aussi à l’entrepreneuriat, à l’environnement, à la persévérance et à la réalisation des rêves. Les élèves réalisent une mosaïque de verre en transparence. L’artiste utilise la mosaïque de verre, qui impressionne les jeunes dès le départ, pour leur démontrer qu’une montagne peut devenir un escalier lorsqu’on l’aborde de façon positive. La surface de la mosaïque se veut une vitre claire, et les carreaux de verre sont les chutes de verre créées et recyclées par l’artiste. L’œuvre peut être installée devant une fenêtre pour révéler toute sa beauté, tel un vitrail.

S’ils le désirent, l’enseignant et les élèves sont invités à préparer leur patron au préalable, idéalement portant sur un élément de leur culture régionale ou une particularité de la ville, de leur école ou de leur histoire. Le thème peut également être lié à la matière vue en classe. Sinon, l’artiste propose un projet à la suite d’une discussion avec l’enseignant. La complexité du motif est adaptée au niveau scolaire des élèves.

Les élèves tracent le motif directement sur le verre, utilisent leur imagination pour établir le choix des couleurs, tout en comprenant l’impact de ceux-ci une fois le verre apposé à la fenêtre. À l’aide de pinces à mosaïque, ils découpent les carreaux de verre de façon à suivre le motif. Les carreaux de verre sont par la suite fixés à la surface vitrée à l’aide d’une colle UV. À partir de la 3e année, les élèves sont également initiés à la coupe du verre et produisent eux-mêmes quelques carreaux de verre à intégrer à l’œuvre. La colle UV est durcie en quelques minutes après l’activité; aucun coulis, aucun dégât. L’œuvre est prête à être exposée au sein de l’école le jour même de l’activité. Un diplôme est remis à chacun des enfants ayant participé au projet.

L’œuvre collective peut prendre de l’ampleur en ajoutant des journées de travail au projet et peut être adaptée aux besoins de l’école.

 

Mosaïque de verre en transparence – œuvre individuelle

L’artiste, issue des métiers d’art à l’architecture, sensibilise les jeunes aux métiers d’art, mais aussi à l’entrepreneuriat, à l’environnement, à la persévérance et à la réalisation des rêves. Les élèves réalisent une mosaïque de verre en transparence. L’artiste utilise la mosaïque de verre, qui impressionne les jeunes dès le départ, pour leur démontrer qu’une montagne peut devenir un escalier lorsqu’on l’aborde de façon positive. La surface de la mosaïque se veut une vitre claire, et les carreaux de verre sont les chutes de verre créées et recyclées par l’artiste. L’œuvre peut être installée devant une fenêtre pour révéler toute sa beauté, tel un vitrail.

Pour les élèves du préscolaire et du premier cycle du primaire, des images sont fournies. Pour le deuxième cycle du primaire et le secondaire, l’enseignant et les élèves sont invités à préparer leur patron au préalable, s’ils le désirent.

Les élèves tracent le motif directement sur le verre, utilisent leur imagination pour établir le choix des couleurs tout en comprenant l’impact de ceux-ci une fois le verre apposé à la fenêtre. À l’aide de pinces à mosaïque, ils découpent les carreaux de verre de façon appropriée afin de suivre le motif. Les carreaux de verre sont par la suite fixés à la surface vitrée à l’aide d’une colle UV. De plus, à partir de la 3e année, les élèves sont également initiés à la coupe du verre et produisent eux-mêmes quelques carreaux de verre à intégrer à leur œuvre. La colle UV est durcie en quelques minutes après l’activité; aucun coulis, aucun dégât. Les œuvres sont prêtes à être exposées au sein de l’école ou rapportées à la maison le jour même de l’activité. Un diplôme est remis à chacun des enfants ayant participé au projet.


Conditions particulières

Local avec fenêtre fonctionnelle

Matériel non réutilisable

Colle UV


Pour information


Téléphone : 450 742-1563
Courriel : info@eklatvitrail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Mauricie, Estrie, Montréal, Chaudière-Appalaches, Lanaudière, Laurentides, Montérégie, Centre-du-Québec

Autre(s) langue(s)

Français, anglais

Haut de page