Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Capitale-Nationale

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Mario Guillot

Métiers d'art
Sculpture sur bois

Présentation


Mario Guillot

Tout débute en 2003 lors d’une balade en forêt par une journée très froide. Mario Guillot rêvait d’inventer un nouveau produit. Voyant un arbre qui venait tout juste de tomber au sol, il se demande alors ce qu’il pourrait bien en faire. Après plusieurs minutes de réflexion, il décide de récupérer les bosses de cet arbre. Il se lance immédiatement dans la fabrication de divers objets artisanaux comme des lampions, des chandeliers et de petits contenants d’écorce. C’est à ce moment qu’il entreprend de vendre ses produits au village amérindien Wendake et dans quelques boutiques du Vieux-Québec.

En 2005, il quitte son emploi d’électricien et crée son entreprise Mato inc. Il invente ensuite des prises d’escalade en bois récupéré (bosses et noeuds des arbres) et obtient plus tard un brevet d’invention canadien. Son projet étant accepté au réseau CFER des Navigateurs, l’artiste devient, du même coup, enseignant de fabrication de prises d’escalade, d’installation de celles-ci et de réalisation de fresques. Plusieurs murs d’escalade et fresques sont réalisés avec la collaboration de l’école. Il amorce ensuite un tout nouveau projet, soit la récupération de l’arbre malade au complet avec l’aide d’un permis de récupération du ministère des Ressources naturelles. À force de persévérer, Mario réussit à décoller l’écorce d’un arbre en entier; il entreprend alors la fabrication de masques d’écorce pour des activités pédagogiques et donne des ateliers de masques dans plusieurs écoles primaires du Québec. Il développe ensuite la création de magnifiques grands masques décoratifs pour des acheteurs d’art et des collectionneurs. Il devient membre du Conseil des métiers d’art du Québec et participe à des salons et à des expositions.

Approche et type d'activités proposées



Création de masques décoratifs pour chaque participant

Après une brève présentation de la profession de sculpteur, l’artiste raconte son évolution professionnelle, l’origine des masques, la coutume et les circonstances qui ont mené à leur création, puis présente quelques-unes de ses œuvres. Pour motiver les élèves et leur proposer d’autres idées, il leur montre également des masques créés par d’autres enfants. La confiance en soi est valorisée. L’accent est mis sur l’intention et la liberté dans l’exécution plutôt que sur la performance.

En début d’atelier, les élèves découvrent les outils de sculpture sécuritaire (râpes, limes et papier à sabler), la peinture (non toxique), la colle et les objets de décoration servant à personnaliser l’œuvre. L’animateur offre une rapide formation technique en enseignant à sabler le masque, à charger un pinceau de peinture, à représenter une émotion humaine (heureux, triste, fâché, timide, sûr de toi, plein d’espoir, etc.) avec la peinture et des plumes (pour les sourcils, les cils ou une moustache). Les élèves choisissent un masque unique préalablement fabriqué par l’artiste, un papier à sabler, une lime ou une râpe, et commencent la transformation. Ils sont invités à faire un type de sculpture en bas-relief et à décorer un masque avec différentes couleurs de peinture. Puis, ils ont le choix de coller des plumes, des brillants ou tout autre objet. 

Les participants sont invités à donner un nom à leur masque et à l’inscrire à l’arrière. Finalement, chaque élève fait une présentation orale de son personnage (par exemple, Rambo le courageux et solitaire), et lui donne un nom et une émotion. Une pièce de théâtre de marionnettes (en collant un bâton pour tenir le masque) peut aussi être réalisée éventuellement avec l’enseignant.

Les techniques requises

Les compétences liées aux savoirs essentiels des arts plastiques, en peinture, en collage, en gravure, en assemblage et en langage plastique – forme, ligne, couleur pigmentaire, valeurs, textures, motifs, volume et organisation de l’espace – sont exploitées pendant l’activité.

Durée : 75 min


Conditions particulières

Matériel non réutilisable

Écorces (masques), papier à sabler, colle, plume, ficelle, peinture, pinceaux et colle au coût de 3 $ par élève.

Maximum de 100 $ par journée d’animation


Pour information


Téléphone : 418-843-2911
Courriel : ecolo.mato@hotmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire, 1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Autre(s) langue(s)

Français

Haut de page