Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Lanaudière

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Jocelyn Thouin

Arts de la scène
Arts de la parole

Présentation


Sophie Gagnon-Bergeron

Dès la fin des années 1990, Jocelyn Thouin s’initie à la poésie, aux arts de la scène et aux communications au Cégep du Vieux Montréal. Rapidement, il est séduit par la poésie orale (spoken word) et les arts de la parole. Actif dans de nombreux projets de divers domaines artistiques (cabarets littéraires, publications collectives, improvisation, Cégeps en spectacle, etc.), il fait rapidement sa marque avec des performances incarnées et désarçonnantes.

Son travail s’oriente rapidement vers la prise de parole poétique dans l’espace public, sur la place du poète dans la cité. À l’aide d’une langue imagée et engagée, Jocelyn transporte le public dans un monde à la fois onirique et criant de réalisme. C’est dans cette contradiction que son style unique tire sa source.

En 2007, il est de la première saison de la Ligue québécoise de slam (LiQS) et devient rapidement un incontournable de la scène slam québécoise. En 2008, il crée le Slamboree de Lavaltrie, une fin de semaine de slam et de camping qui accueille chaque année des participants de partout au Québec. En 2009, il crée Slam Lanaudière et dirige pendant trois saisons la seule ligue de slam rurale et itinérante. Ce projet lui vaut le prix Innovation aux Grand prix Desjardins de la culture de Lanaudière 2010.

Dès 2010, il fonde Jocelyn Thouin et ses pas dociles, projet musical avec Olivier Demers, J-F Branchaud et J-F Berthiaume. En 2014, il remporte à Sherbrooke le tournoi Slam Québec-France et s’envole pour une première tournée en France. Il y donne une dizaine de représentations et quelques ateliers dans les écoles. En 2015, il remporte le prix Littérature aux Grand prix Desjardins de la culture de Lanaudière, pour ensuite mettre sur pied, avec le soutien de la Ville de Joliette, le projet Micro Joliette qui présente des soirées mensuelles de poésie avec invités et micro libre.

Approche et type d'activités proposées



Slam et écriture poétique

L’atelier Slam et écriture poétique vise à faire découvrir aux élèves le potentiel ludique de la langue française ainsi que le caractère libérateur des arts littéraires. En milieu scolaire, le français est souvent perçu comme une matière ardue. Par cet atelier, les jeunes apprennent que l’on peut jouer avec les mots comme on joue au ballon. L’artiste professionnel leur apprend à dribbler, à faire des passes, à lancer les mots afin qu’ils aillent droit au but!

Avant d’inscrire son atelier à ce programme, Jocelyn Thouin l’a d’abord rodé à une trentaine de reprises dans les écoles secondaires de Lanaudière, en plus de le tester à l’extérieur du réseau scolaire. La structure de l’atelier est toujours la même, mais les textes présentés et l’aspect théorique s’adaptent au groupe d’âge, ainsi qu’à la dynamique de la classe. Autant l’amoureux de la langue française que l’élève ayant peu de facilité à l’écrit y trouvent plaisir et valorisation. L’atelier dure normalement 75 minutes, mais peut être étiré ou raccourci selon les besoins du milieu. Le contenu des deux ateliers offerts par cet artiste peut également être présenté dans un seul atelier de deux heures.

Jocelyn Thouin propose un atelier exploratoire dynamique et convivial axé sur l’écriture créative et le plaisir de la langue française. L’artiste réalise quelques performances, présente une courte histoire du slam et de la poésie québécoise et explore les outils que sont les figures de style. Puis, il amène les élèves à écrire individuellement un court texte et les volontaires à présenter le leur devant le groupe. Le groupe passe par toute une gamme d’émotions. Pour plusieurs, c’est une découverte qui les accompagnera tout au long de leur vie. Au-delà du côté artistique, nombreux sont ceux qui perçoivent, par cet atelier, le côté sain et libérateur d’écrire pour soi, de nommer ce que l’on vit.

Résumé de l’atelier :

Présentation, performances de l’artiste, bref historique (slam et poésie), figures de style, jeu d’écriture en groupe, écriture individuelle, présentation des textes (de 5 à 10), performance et conclusion

 

Faire parler les mots

L’atelier Faire parler les mots est la suite logique de Slam et écriture poétique. Alors que le premier volet porte sur l’écriture, Faire parler les mots s’attaque à la présentation d’un texte devant public. Bien que le travail s’effectue autour de la poésie et du slam, les techniques apprises servent à toute forme de présentation devant un groupe. L’atelier peut également être présenté à un groupe ayant déjà entrepris une démarche d’écriture avec l’enseignant ou avec un autre professionnel.

À l’aide d’exercices issus du théâtre et des arts de la scène, Jocelyn Thouin aborde avec le groupe d’élèves la posture, la respiration, l’intention et la diction, éléments essentiels à la présentation d’un texte devant public. Il travaille également sur la confiance et la gestion du stress afin de permettre à chacun d’atteindre son plein potentiel. L’artiste professionnel amène l’élève à commenter de manière constructive les performances et à développer son esprit critique, le tout dans une dynamique enjouée et bon enfant.

L’atelier dure 75 minutes, mais peut s’adapter à différents besoins. Le contenu peut également être modifié selon le groupe d’âge des élèves, leur connaissance du français et le contexte social de la classe.

Résumé de l’atelier :

Présentation, performances de l’artiste, bref historique (poésie et slam), extraits vidéo, contact avec le public, posture, respiration, intention et diction (jeux), présentation de textes et commentaires, performance (si le temps le permet) et conclusion.

Fort de son bagage de slameur et poète, mais aussi de ses expériences en improvisation théâtrale ainsi qu’en tant qu’animateur, autant sur scène qu’à la radio, Jocelyn Thouin dispose de nombreux trucs et astuces afin d’optimiser la présence scénique.


Conditions particulières

Un tableau interactif est souhaitable pour l’atelier Slam et écriture poétique, mais n’est pas essentiel. Les élèves doivent être munis de papier et crayons. Merci d’aviser l’artiste de la présence d’un tableau interactif.

L’atelier Faire parler les mots nécessite idéalement un tableau interactif ou un projecteur numérique. Un local insonorisé pourrait être apprécié par les groupes voisins. L’élève doit fournir papier et crayons, ainsi que le texte écrit lors du premier atelier. Cet atelier tire avantage à être présenté à l’aide d’un tableau interactif ou d’un projecteur numérique. Merci d’aviser l’artiste de l’équipement disponible.


Pour information


Téléphone : 450 398-1368
Courriel : jocelynthouin@hotmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Adaptation scolaire (secondaire), 1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Autre(s) langue(s)

Français

Haut de page