Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Laurence Sabourin-Laflamme
Marie-Lys Trudel

Arts de la scène
Musique et danse

Présentation


Frederique Berube

Danseuse contemporaine et accordéoniste de profession, Laurence Sabourin a été formée en danse contemporaine au Centre Chorégraphique National de Tours, en France, et en danse afro-colombienne puis en musique, en piano classique, au Conservatoire de musique de Gatineau. Elle étudie ensuite l’accordéon de façon autodidacte, tout en approfondissant différents styles de musique (klezmer, musique d’Europe de l’Est et d’Amérique du Sud) auprès d’accordéonistes de renom : Peter Ralchev, Sergiu Popa et Merima Kljuko. Sa démarche artistique consiste à établir les liens entre la danse et la musique, et ce, dans une exploration approfondie de divers styles de musique. Depuis 2010, elle participe à de nombreux projets qui allient danse et musique, dont La Gypsy Kumbia Orchestra (nommée aux JUNO et à l’ADISQ en 2016), Mandoline Hybride, Fanfare Carmagnole, Les Chasseurs de Rêves et le collectif Les Avalées (Création Mange Racine).

Sa pièce Mange Racine (2012) est une production interdisciplinaire de danse contemporaine et de musique créée en collaboration avec Marie-Lys Trudel (alias Zeneli Codel). Elle a été présentée dans plusieurs salles au Québec et en Colombie. Depuis deux ans, Marie-Lys Trudel et Laurence Sabourin forment également un duo musical, Les Mains Tendres, où se marient accordéon, violon et chant. Elles présentent des compositions originales ainsi que des arrangements de musiques traditionnelles du monde. Les Mains Tendres s’est produit dans de nombreux festivals et salles de spectacles, et a fait une tournée à Terre-Neuve-et-Labrador, en Gaspésie et en Colombie. Le duo propose également des ateliers musique et danse pour les enfants et pour les adultes. 

Laurence participe également au collectif Danza Descalza, dans lequel elle enseigne et prend part à leur plus récent projet de danse, AKO, composé d’ateliers tous publics et de performances qui font participer le public.                                                                                                                      

Ces projets variés l’ont amenée à se produire tant au Canada qu’à l’international.

Approche et type d'activités proposées



Le corps dansant

Cet atelier offre la possibilité aux enfants / adolescents de développer une écoute musicale, tout en acquérant de nouveaux outils de mise en relation avec soi et avec les autres. L’atelier est divisé en deux parties. La première est constituée de jeux corporels accompagnés en musique par une des deux artistes. Dans la seconde, les élèves, rassemblés dans un grand cercle, apprennent une danse traditionnelle du Québec. Les exercices proposés sont adaptés selon la capacité et l’âge des participants.

Jeux corporels accompagnés de musique

Écoute et cohésion avec le groupe

Plusieurs jeux en groupe peuvent être organisés dans le but de donner la chance aux élèves de développer une écoute de groupe liée à la musique et au mouvement. Entre autres, le jeu du samouraï, de l’aigle, du YA, du banc de poissons et de la musicienne.

Le YA : Les participants sont en cercle et, au rythme de la musique, chacun fait un mouvement avec le son YA, en visant le participant à sa droite. La direction peut changer selon le mouvement proposé. Il est possible de s’adapter au groupe et de développer l’exercice en accentuant ou en diminuant la difficulté.

Le samouraï : Au rythme de la musique, chaque participant fait les sons Hi – Ha – Ho accompagnés d’un des trois mouvements de l’exercice. Chacun doit être très à l’écoute des autres membres du groupe pour suivre le rythme.

Banc de poissons : Les participants se placent tous derrière un élève volontaire. Selon la musique qui joue et le rythme proposé, le volontaire improvise des mouvements que le reste de la classe doit suivre. Plusieurs élèves peuvent jouer ce rôle.

La musicienne : La musicienne joue et les participants suivent sa musique. Pour les sons doux, ils bougent très doucement; pour des sons rapides, ils bougent rapidement; pour des sons graves, ils descendent près du sol; pour des sons aigus, ils montent le plus haut possible. Quand la musicienne arrête, les participants font la statue, puis ils recommencent à bouger lorsque la musicienne recommence à jouer. 

Quelques exercices peuvent également être faits en duo, pour permettre aux participants d’établir un lien entre eux et de développer à la fois leur créativité et leur imaginaire. Par exemple, le jeu du miroir, le jeu du masque et le jeu de la statue.

Danse du Québec

Apprentissage de quelques pas simples d’une danse traditionnelle québécoise sur le rythme de la musique. Cette activité permet d’intégrer toutes les notions vues plus tôt dans l’atelier et de faire participer tout le groupe, en suivant des pas précis.


Conditions particulières

  • Une salle avec suffisamment d’espace pour la danse
  • Une mappemonde
  • De petites percussions, si possible
  • Deux chaises sans accoudoir

Pour information


Téléphone : 514 212-5407
Courriel : laurence_sabourin@yahoo.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Adaptation scolaire (préscolaire et primaire), Adaptation scolaire (secondaire)

Offert dans les régions

Toutes les régions

Autre(s) langue(s)

Français, anglais

Haut de page