Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montérégie

Stéphan Daigle

Arts visuels
Bricolage de papier

Présentation

Stéphan Daigle

Né à Montréal en 1951, Stéphan Daigle jouit depuis les années 80 d’une réputation internationale à titre de peintre et d’illustrateur. Ses œuvres ont été présentées à Tokyo, à Paris, à Londres, à New York, à Toronto et à Montréal. Ces allégories finement détaillées tissent un réseau de représentations symboliques qui, souvent répétées en toile de fond, révèlent un profond sentiment de respect pour la vie dans ses multiples manifestations. Les créations de l’artiste ont planté leurs racines dans le terreau de ce que l’on appelle généralement les « cultures primitives ». Son art teinté d’orientalisme se réclame d’une filiation avec des maîtres occidentaux tels Kandinsky, Klee, Ernst et Dubuffet. Le travail de Stéphan Daigle a été diffusé au Japon, en Corée, en France, en Espagne, en Italie, en Allemagne, en Suède, en Angleterre, au Brésil, au Chili, en Argentine, en Australie, aux États-Unis et au Canada. Certaines de ses œuvres font partie de collections publiques et privées.

Approche et type d'activités proposées


L’atelier des diables

Par la création de masques diaboliques, les élèves révéleront leurs faces sombres, comme lors de la fête de l’Halloween. À l’invitation de l’artiste, ils s’investiront de façon personnelle en représentant leurs pires défauts. Ainsi branchés sur leurs émotions, les participants entreprendront un travail d’objectivation de cette image d’eux-mêmes, générée par le jugement social. Ce jeu de création et d’imagination leur permettra une distanciation salutaire, qui les aidera à réinvestir cette image dans une démarche créative réappropriée.

Exemples d'activités

Après la lecture par l’artiste du conte Diables !, les élèves seront invités à s’inspirer de l’histoire pour créer des masques de démons. Afin de représenter leurs pires défauts, ils seront amenés à utiliser le procédé des taches de Rorschach comme porteur de leur imaginaire. Après une démonstration de la technique par l’artiste, les participants réaliseront, sur le côté ouvert d’une grande feuille de carton pliée en son milieu, quelques petits pâtés de couleurs. Ils plieront ensuite cette feuille, l’écraseront puis l’ouvriront de nouveau pour y découvrir un dessin symétrique évocateur. Ces éléments déclencheurs auront tôt fait de stimuler l’imaginaire enfantin en faisant naître de magnifiques petits diables. Enfin, à l’aide de pinceaux, de gouache, de ciseaux, de colle et de papiers de couleur, les élèves donneront forme à leurs démons, qu’ils découperont ensuite pour en faire des masques.

Autres exemples d’activités

Associé aux techniques du découpage, du collage, du coloriage et de l’assemblage, le procédé des taches de Rorschach offre un immense champ de possibilités expressives. Le choix de la thématique des diables est associé à un livre récemment illustré par l’artiste. Divers ateliers thématiques sur les animaux imaginaires, la vie végétale ou les personnages fantastiques sont également proposés. À l’instar du procédé dont elles s’inspirent, ces rencontres visent à laisser libre cours à l’imaginaire, à la fantaisie et à l’affirmation de l’identité individuelle et collective des élèves.


Conditions particulières

L’atelier nécessite notamment de la gouache, des pinceaux, de l’eau, des ciseaux, des couteaux de précision, de la colle, des cartons blancs de qualité et des papiers de couleur. Un exemplaire dédicacé de Diables ! sera offert à la bibliothèque de l’école à la fin de la rencontre.


Pour information

Stéphan Daigle
Téléphone : 450 510-0519
Courriel : stephandaigle@sympatico.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Préscolaire, 1re primaire, 2e primaire, 3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page