Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Laurentides

Claire Labonté

Arts visuels
Création singulière d'images

Présentation

Claire Labonté

Je fais de la peinture depuis 1978. Visant à mettre mes œuvres sur le marché, je choisis de faire les premières expositions en galerie. Mais la passion pour mon travail, les découvertes que j’y fais, mon intégrité d’artiste et la grande dimension des œuvres exigent une plateforme plus appropriée. J’opte pour les grands espaces des institutions muséales. L’exposition d’une murale à la 4e Biennale internationale d’art Hors les Normes de Lyon, favorisant la rencontre des conservateurs de différents musées, a permis de m’assurer quelques expositions de grande envergure en France à partir de 2014. Outre la dimension des œuvres exigeant de longues années de travail pour chacune, l’intérêt démontré porte surtout sur le processus de création, dont les études pratiques s’offrent à voir dans toutes mes réalisations artistiques.

La question d’un temps anachronique et d’une mémoire à l’œuvre dans la pratique artistique est au cœur de ma démarche. Les œuvres que je réalise témoignent de cette idée qu’au fond de notre esprit habitent des figures ou des images survenant d’autres temps et d’autres cultures. Des années de recherches consacrées aux conditions d’émergence plastiques de ces « images fantômes » et une autopoïétique rigoureuse du processus de réalisation répétitionnel qui caractérise mes travaux ont permis d’appréhender graduellement différents modes de pensée créatrice. Des explorations tant réflexives que pratiques ont débouché sur des expériences psychologiques, esthétiques et plastiques des plus neuves. Mon travail vise essentiellement à saisir ces modes de pensée qui décuplent l’inventivité et la créativité pour le mieux-être de toute une planète.

Approche et type d'activités proposées



Une étape de mon processus de réalisation consiste à peindre des effets de surface à caractère fantomatique et de les travailler aux petits motifs. Au plus grand plaisir du créateur, outre l’assurance de réaliser ainsi des figures très singulières, la traque aux images fantômes, toujours effectuée par le travail répétitif des motifs, permet de jouer sur trois modes de pensée différents. Je propose ainsi trois ateliers visant à explorer le processus de chacun des modes. Dans un premier atelier, les élèves et moi exploiterons le potentiel créatif d’une pensée suivant la trace d’une image fantôme. Dans un deuxième, c’est le fantôme qui se mettra au service de la pensée. Le dernier atelier invitera à se dégager du carcan de la raison que représente ici l’image fantôme. Seule la répétition des motifs doit déterminer la figure ou l’image en devenir. La pensée figurative qui se formera au gré du processus répétitionnel ne doit avoir aucun rapport avec le fantôme. La répétition, tel un rituel, surmonte la résistance habituelle d’une pensée purement créatrice. Faire l’expérience d’un mode de pensée délivré de toute suggestion, c’est faire l’expérience de son potentiel inventif et d’une nouvelle façon d’aborder le monde.

Exemples d'activités

La traque aux fantômes ne nécessite aucunement l’utilisation de la peinture puisque les activités visent essentiellement à apporter du neuf et de l’effectif à la pensée créatrice. Les élèves peuvent très bien se servir de simples crayons-feutres pour exécuter les motifs nécessaires pour la conduite de la pensée. Un grand tableau illustrant différents motifs ou différents signes sera à leur disposition. Quant aux images fantômes, l’outil de travail par lequel tout arrive, ne pouvant se réaliser qu’à l’acrylique et demandant une certaine adresse, elles seront réalisées par l’enseignante et moi. Il s’agit d’appliquer une couche d’acrylique noire sur des petits carrés de coton et d’y appuyer un bout de tissu mouillé avant que la peinture noire ne sèche, puis de retirer le tissu. L’empreinte blanche filamentée du tissu sur la toile noire constitue l’image fantôme. Ainsi l’enseignante et moi créerons ces fantômes pour chacun des élèves au début de chaque atelier. Ce travail qui ne manquera pas de les fasciner prédisposera leur jeune esprit aux activités qui suivront.

 


Conditions particulières

Pour un groupe de trente personnes par jour d'atelier : toile de coton : 30 $, crayons-feutres (si non fournis par les élèves) : 30 $

 


Pour information

Claire Labonté
Téléphone : 819 324-6623
Téléphone autre : 819 327-3145
Courriel : primitivisme@hotmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page