Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Lola O'Breham-Rondeau
Amélie Valois

Arts de la scène
Danse contemporaine

Présentation

Lola O'Breham-Rondeau
Maxime Côté

Originaire de Rimouski, Lola O'Breham-Rondeau est diplômée de LADMMI, l'école de danse contemporaine de Montréal, où son chemin a été pavé de rencontres avec des chorégraphes de renom de la scène québécoise. Pour entamer sa vie professionnelle, cette jeune artiste danse pour des artistes de la relève, entre autres dans la pièce RaciN(e)s et dans Ballets de Ruelle, présenté dans le cadre du Festival Transatlantique, qui ont pour but de contribuer à l'accessibilité de la danse contemporaine. Parallèlement à sa carrière d'interprète, Lola obtient un diplôme  comme instructrice de Pilates chez Ann McMillan, en 2011, et elle cofonde les Ateliers Mouvance, projet rendu possible grâce à une contribution de l'organisme Jeunes Volontaires. À l’été 2011, elle s'envole pour danser en Europe après avoir reçu deux bourses de perfectionnement, l'une du Conseil des arts et des lettres du Québec et l'autre de l'Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse.

Depuis la fin de ma formation, je m'implique dans des projets qui permettent d’ouvrir la danse contemporaine à un public plus large, cherchant à éviter l’élitisme qui se crée souvent autour de cet art. J'explore les mélanges de types de danse, par exemple, l’association des danses urbaines et de la danse contemporaine, qui aide à toucher l’auditoire composé d’adolescents. De plus, je suis passionnée par les techniques avant-gardistes européennes, tel le release qui donne à la danse un aspect fonctionnel et humain. De plus, autant à travers l’interprétation qu’à travers l’enseignement, je cherche à véhiculer une conscience du corps et du mouvement chez les autres et moi-même, en plus de développer des outils de création qui fonctionnent pour la danse et pour tout autre art, par exemple, la création à partir d'objets ou de textures concrètes. Par-dessus tout, je suis stimulée par l’idée de partager l’envie de bouger et de créer chez les jeunes de tout âge.

Approche et type d'activités proposées


Mouvance

L'atelier Mouvance a pour objectif de démystifier la danse contemporaine et de la rendre accessible au quotidien, en plus de stimuler l’intérêt des jeunes du primaire et du secondaire pour la culture, la création et l’activité physique. 

 

L’atelier initial commence par un court échauffement intégrant diverses notions de la danse contemporaine. Le groupe est ensuite séparé en deux sous-groupes qui apprendront chacun une section chorégraphique de la pièce RaciN(e)s. Puis, chaque sous-groupe créera une gestuelle pour poursuivre la section chorégraphique apprise. Pour la création ils se serviront des mêmes outils qui ont servi à créer la pièce RaciN(e)s, c'est-à-dire qu'ils utiliseront des objets, telles des patates et des bretelles, pour générer du mouvement. L’atelier se termine par une présentation de ce que chaque sous-groupe a appris et créé durant la période, présentation que nous filmons et qu'ils peuvent visionner avec le professeur par la suite.

L'atelier peut s'adapter à une période d’une heure ou de deux heures. Dans le cas d'une période de deux heures, nous ajoutons du temps supplémentaire pour la création et la discussion de la fin. De plus, nous adaptons les activités aux groupes d'âge.

 

Exemples d'activités

1.Nous remettons un dépliant explicatif de la danse contemporaine aux élèves et nous pouvons fournir au professeur des vidéos de compagnies de danse à visualiser avec les élèves. Nous remettons aussi un DVD de la pièce RaciN(e)s, de laquelle nous puisons la gestuelle et les outils de création utilisés dans les ateliers.

2.Dans un cours préparatoire, les élèves créent un collage. Après l’atelier, ils utilisent ce collage comme outil pour faire une création, par exemple, écrire une histoire ou inventer une     chorégraphie, avec un professeur de français, d'arts plastiques ou d'art dramatique.

3.Pour développer la conscience du corps, les élèves sont invités à répéter une série de mouvements avec une texture ou une émotion différente, avec un professeur d’éducation physique ou d’art dramatique. Par exemple, faire les mouvements en imaginant qu’on chuchote ou qu’on crie, en imaginant que son corps est très lourd ou très léger, qu’on est content ou fâché, etc.

Pour les exemples 2 et 3, nous proposons des documents détaillés permettant à tout professeur d’offrir ces cours de préparation et réinvestissent.


Conditions particulières

Accessoires pour la création de mouvements (patates, bretelles, cassettes pour filmer les élèves et qu'ils puissent se regarder par la suite) : 25 $ au maximum. Nous avons besoin d'un local dans lequel il y a de l'espace pour bouger, par exemple, un gymnase ou encore un local de musique ou d'art dramatique.


Pour information

Lola O'Breham-Rondeau
Téléphone : 514 544-6790
Courriel : lol_obr@hotmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

5e primaire, 6e primaire, 1er secondaire, 2e secondaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page