Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Giovanni Princigalli

Cinéma et vidéo
Écriture et scénarisation

Présentation

Giovanni Princigalli

Giovanni Princigalli est titulaire d’une maîtrise en sciences politiques (sociologie du nomadisme et du voyage) de l’Université de Bari en Italie et d’une maîtrise en cinéma de l’Université de Montréal. Il réalise en 2003 Japigia Gagì, un premier documentaire tourné lors d’un séjour d’une année chez des Roms de Roumanie émigrés en Italie (récipiendaire de trois prix, dont celui de la Society for Visual Anthropology). En 2004, il écrit Michi 77, un scénario qui raconte l’histoire d’un groupe d’enfants de sa ville natale en Italie du Sud (mis en nomination au Festival Cinéma Méditerranéen Montpellier). Entre 2006 et 2009, il réalise deux documentaires sur le thème des anciens émigrants italiens de Montréal et leurs fils. Il réalise actuellement un documentaire au Cameroun sur des jeunes femmes peu aisées et sans scolarité, mais ayant un grand talent artistique. Le festival Vues d’Afrique a organisé récemment une exposition sur le thème de l’école, où l’on a pu voir des photos et des extraits vidéo réalisés par l’artiste à Cuba et en Afrique de l’Ouest. Les films de Giovanni Princigalli ont été présentés dans plusieurs festivals (Montréal, Dakar, New York, Barcelone, Canton, Bogota, etc.) et ont été diffusés à la télé au Québec (Canal Vox) et en Italie (télévision publique nationale).

Approche et type d'activités proposées



Avec un langage très simple, l’artiste explique d’abord l’abc d’une histoire : les protagonistes et les héros (romantiques et de formation), les antagonistes, le moteur d’une histoire, la fonction des personnages secondaires, les scènes, le message et le final. La présentation permet aux élèves de mieux comprendre les différents types de récits (bande dessinée, théâtre, mythe, fable, roman, cinéma d’animation, documentaire, fiction) et d’écrire une petite histoire, selon leur âge. Les jeunes découvriront également les rudiments de l’écriture par l’analyse de leurs films et de leurs lectures préférés (ou étudiés à l’école). Après le visionnement d’extraits de films, les participants sont conviés à des exercices créatifs destinés à stimuler leur fantaisie et leur intelligence. Tout au long de la rencontre, l’artiste s’appuie sur sa démarche de cinéaste et de scénariste, mais aussi d’ethnographe, habitué à observer la réalité humaine par une approche respectueuse des différentes cultures.


Exemples d’activités
Les élèves racontent d’abord une histoire qu’ils ont vue au cinéma, à la télé, ou qu’ils ont lue dans un livre ou une bande dessinée. Ils peuvent également parler des lectures données en classe par l’enseignant. Ils sont ensuite invités à raconter un fait qui est leur est réellement arrivé : par exemple « une première fois » (un premier voyage, la première fois qu’ils sont restés seuls à la maison, qu’ils ont vu leurs parents rire ou pleurer, qu’ils ont réussi un examen ou une épreuve, etc.). Ils comprendront ainsi qu’il existe de nombreux traits communs entre les histoires de la vie et celles narrées au cinéma ou dans les livres. Les participants sont ensuite conviés à divers exercices d’écriture créative. L’artiste s’inspire pour ce faire des exercices conseillés par deux professeurs américains renommés, Pat Cooper et Ken Daynciger, mais aussi de ceux d’un de ses anciens enseignants, Umberto Contarello, qui écrit présentement un scénario pour l’acteur Sean Penn. Les élèves pourront par exemple écrire une histoire qui s’inspire d’un souvenir de vie, passant ainsi du réel au fictif ou, mieux, du souvenir au récit cinématographique.


Conditions particulières


Pour information

Giovanni Princigalli
Téléphone : 514 277-3229
Courriel : info@herosfragiles.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Laval, Montréal

Haut de page