Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Laurentides

Marie-Claude Fontaine

Cinéma et vidéo
Animation

Présentation

Marie-Claude Fontaine

Titulaire d’un baccalauréat en cinéma d’animation (prix Covitech) et d’un baccalauréat en enseignement des arts plastiques de l’Université Concordia, Marie-Claude Fontaine a travaillé comme spécialiste en arts plastiques dans un service de garde pendant plus de cinq ans. Elle a participé au programme Jeunes volontaires, dans le cadre duquel elle a écrit un scénarimage et créé des marionnettes. Elle a ensuite collaboré avec les Productions Mégafun à la réalisation d’un court-métrage d’animation de marionnettes, une production vidéo pour la chanson Barati Baratin écrite par Gilles Vigneault et interprétée par Yves Lambert. Cette œuvre figure dans le DVD de chansons et comptines pour enfants Un trésor dans mon jardin. L’artiste a également travaillé dans l’industrie télévisuelle comme animatrice de marionnettes et à l’émission pour enfants Poko, diffusée sur les ondes de la CBC. Elle a par ailleurs collaboré avec le cinéaste indépendant Michael Crochetière à la création et à l’animation de marionnettes pour le court-métrage Dark Flowers. Marie-Claude Fontaine a obtenu une bourse de scénarisation de la SODEC.

Approche et type d'activités proposées



L’artiste souhaite faire connaître et rendre accessible aux jeunes le processus de création d’un film d’animation. L’atelier traite davantage de l’exploration et du processus de création que du produit fini. L’élève sera appelé à prendre des risques artistiques et à communiquer de façon visuelle plutôt que verbale, tout en faisant confiance à ses habiletés à travailler en équipe. Les participants pourront ainsi, grâce à des exercices simples, apprivoiser quelques techniques et notions de base de l’animation.

Exemple d’activité

Objectifs

  • Créer pour le plaisir de créer.
  • Apprendre une technique simple d’animation.
  • Utiliser la méthode enseignée pour communiquer une histoire ou un message quelconque.
  • Développer l’imagination, la créativité et la résolution de problèmes.

Étapes de réalisation
L’atelier débute par la présentation de la technique d’animation proposée, soit le découpage (cut-out). Après le visionnement d’un court-métrage réalisé grâce à cette méthode, les notions de découpage de temps, d’exagération du mouvement, de synchronisation (timing) et de répétition sont expliqués aux élèves. Un thème simple (un seul mot) est ensuite choisi par la classe. Puis, en équipe de quatre ou cinq, les jeunes produisent un très bref scénario (deux à trois secondes) illustrant ce thème. À l’aide de marionnettes et de décors fournis par l’artiste, les élèves créent leur animation directement devant la caméra. L’œuvre finale est un film sans son.

Autres exemples d’activités

  • À la suite de l’atelier, l’enseignant pourrait demander aux élèves d’ajouter du son ou une narration au film.
  • Présentation du film devant d’autres classes.
  • Exploration d’autres techniques d’animation : pixilation, peinture sur verre, animation directement sur la pellicule, sable ou autres objets devant la caméra, etc.
  • Un atelier plus long pourrait permettre aux élèves de réaliser leurs propres marionnettes et leurs propres décors.

Conditions particulières

L’atelier peut nécessiter la location d’un ordinateur, d’une caméra Web ou d’une caméra numérique, au coût maximum de 100 $ par journée d’animation.


Pour information

Marie-Claude Fontaine
Téléphone : 819 322-7894
Courriel : aimessai@yahoo.ca

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Lanaudière, Laurentides, Laval

Autre(s) langue(s)

Anglais

Haut de page