Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Mélanie Raymond
Mathieu Riel
Yan Imbault

Arts de la scène
Théâtre de rue, Théâtre engagé

Présentation

Mélanie Raymond, Mathieu Riel et Yan Imbault

Mélanie Raymond, Mathieu Riel et Yan Imbault collaborent ensemble depuis 2002. Ils créent et présentent des spectacles de théâtre de rue interactif véhiculant des thématiques engagées, liées notamment à l’environnement et au développement durable, à la santé et à la solidarité, à la place des aînés dans notre société, à l’immigration, etc. Au cœur des projets de la coopérative Les ViVaces et de la troupe de théâtre de rue NomadUrbains, les trois artistes ont présenté leur travail dans les principaux festivals et événements publics du Québec. On les connaît principalement pour le spectacle Le troisième cycle, qui présente la quête de liberté de trois octogénaires en fugue, pour Irma la TerrAssez, une opération en direct de notre planète à l’agonie, ainsi que pour le projet Alix au pays des Penses-Bêtes, un atelier spectacle destiné au jeune public qui aborde des notions de développement durable.

Approche et type d'activités proposées


Irma la TerrAssez

Le théâtre de rue est en plein essor au Québec. S’inspirant autant des saltimbanques, du théâtre de tréteaux que des troupes de cirque ambulantes, il s’affirme comme une discipline artistique favorisant l’interaction improvisée entre l’artiste et le public. Le troisième mur n’existe plus et la qualité de la prestation est liée à l’intégrité du personnage (et de l’artiste) ainsi qu’à sa capacité à réinterpréter l’espace public et les gestes qu’on y fait. L’objectif de l’atelier Irma la TerrAssez est de permettre aux participants de se familiariser avec l’approche du théâtre de rue engagé et d’utiliser cette discipline artistique pour exprimer leurs préoccupations et leurs espoirs. À la fin du processus, les élèves sont invités à présenter une saynète de théâtre engagé devant leurs pairs.

Exemples d’activités
Les artistes privilégient une approche pédagogique à l’image du théâtre de rue, c’est-à-dire que les propositions des participants et des événements impromptus viennent nourrir le déroulement des ateliers. Le projet Irma la TerrAssez se divise en trois étapes principales.

1. Durée : 2 h 30
Présentation d’un extrait du spectacle Irma la TerrAssez, suivi d’un échange sur le travail des artistes, leurs motivations et leur parcours. Démonstration et explication de certains effets spéciaux du spectacle. Les artistes présentent ensuite l’historique et les fondements du théâtre de rue. Puis, les élèves sont invités à expérimenter certaines bases de création, telles que l’utilisation de la musique pour stimuler des états intérieurs propices au jeu ou encore la réinterprétation d’objets du quotidien pour favoriser le processus créatif.

2. Durée : 1 h 15
Utilisation de l’improvisation comme approche de création en théâtre de rue. Travail sur des problématiques actuelles (pollution, guerre, famine, etc.). Expérimentation de l’utilisation de supports musicaux pour amplifier les effets dramatiques ou comiques.

3. Durée : 1 h 15
En équipe de cinq ou six, création et présentation d’une saynète abordant une problématique globale à une échelle locale, à partir d’exemples suggérés par les élèves (la famine d’amis, l’abus d’alcool comme pollution, le taxage comme guerre dans l’école, etc.).

Autres exemples d’activités

  • Création et présentation d’une animation déambulatoire engagée.
  • Création d’une saynète de théâtre de rue à l’occasion d’une journée spéciale dans l’école (Jour de la Terre, Noël, Halloween, etc.) ou d’un événement extérieur (Marche du Club 2/3, Carrefour de la citoyenneté, etc.).
  • Réinvention d’un espace public à l’intérieur de l’école selon une thématique choisie (l’école devient un hôpital, une classe devient le bloc opératoire, les bacs à recyclage se transforment en banques d’organes, etc.).

Conditions particulières

Le projet peut être réalisé à deux ou trois artistes. L’atelier peut nécessiter des accessoires de création comme des nez de clown et certains éléments de costumes et de décors, au coût maximal de 75 $ par journée d’animation.


Pour information

Mathieu Riendeau
Téléphone : 514 527-2520
Télécopieur : 514 382-4464
Courriel : info@lesvivaces.org

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Oui

Offert aux classes

1er secondaire, 2e secondaire, 3e secondaire, 4e secondaire, 5e secondaire

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page