Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Chaudière-Appalaches

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

France-Anne Blanchet

Arts de la scène
Variétés et conte

Présentation


Crédit : France-Anne Blanchet

Lorsqu’elle a entrepris l’écriture de sa série Hannicar, en 2006, France-Anne Blanchet souhaitait faire découvrir l’histoire et la mythologie des peuples de l’Antiquité. Elle n’a pas tout de suite réalisé qu’au fond, ce qu’elle désirait réellement, c’était de démystifier le regard que l’on porte aujourd’hui sur la civilisation romaine. Lorsqu’elle regarde derrière elle, France-Anne constate que son moteur premier de création est le regard que l’on porte sur l’autre, quel qu’il soit. Peu importe le thème abordé ou la discipline de création choisie, elle cherche à déboulonner les mythes, les croyances ou les préjugés un par un.

Forcer le regard sur l’autre, c’est se découvrir soi-même. À l’exception de son septième et dernier livre, chacun de ceux qui l’ont précédé s’organisait autour de ce principe. Puis, les poules sont entrées dans sa vie. En les observant, en les découvrant, France-Anne a appris autant sur elle-même que sur l’humain. Impossible de garder ça pour elle, mais comment rendre justice aux poules par l’écriture? Un choix s’imposait.

L’aventure a débuté en 2014 avec la demande d’une éducatrice en service de garde qui avait créé une fermette dans ses locaux. France-Anne devait alors raconter une histoire de poules et apporter sa poule Lilly qui jouait aux cartes, La mort de Lilly, le mois suivant, force France-Anne à trouver une autre poule. Chance, la nouvelle collègue plumée, n’avait aucun talent pour les cartes, mais c’est en l’observant que France-Anne a su s’adapter à elle. Chance excellait en saut; il allait donc de soi qu’elle exécute un parcours d’agilité.

À l’automne 2014, en préparant son offre culturelle destinée aux écoles primaires de sa région, l’idée de l’atelier pour contrer l’intimidation par le développement de l’estime de soi est venue en regardant Chance subir l’exclusion chaque fois qu’elle se trouvait avec le cheptel à l’extérieur. C’est exactement à cet instant que les poules sont devenues les muses de France-Anne. En les observant, elle crée ses contes ou ses histoires qui font réfléchir les enfants sur les différences, les préjugés et les mythes. Comme chaque poule est unique, c’est en travaillant avec elles, en étant à leur écoute, que l’auteure diversifie ses numéros. Jamais elle ne les sous-estime. Elle les considère et les présente comme ses collègues de travail.

France-Anne s’est désormais donné pour mission de mettre les enfants en contact avec des êtres vivants sous-estimés, élevés pour nous nourrir. Elle souhaite leur faire découvrir à quel point ils sont différents les uns des autres et qu’ils peuvent faire grandir notre imagination et nous inspirer.

Approche et type d'activités proposées



Conte à plume

Après les présentations d’usage (vedettes plumées incluses) et un court segment dynamique et instructif sur les gallinacés, leurs attributs et les préjugés dont elles sont victimes, les poules savantes (minimum de deux et maximum de cinq) réalisent leurs performances (reconnaissance des couleurs, mathématiques, agilité, alphabet, identification d’animaux, etc.). Dans un deuxième temps, France-Anne anime un conte qu’elle a adapté afin de faire participer une ou deux poules. Le troisième segment consiste à diviser la classe en équipes de quatre à six élèves. Chaque équipe doit choisir un conte (Cendrillon, Le petit Poucet, etc.) et l’adapter afin d’y intégrer une poule actrice. De retour en groupe, chaque équipe présente son travail dont France-Anne souligne les forces dans la démarche et le processus de création.

Cette animation vise à faire réfléchir les élèves sur les limites qu’imposent les perceptions et les idées reçues. En constatant de ses yeux les talents de chaque poule, l’enfant est amené à réaliser la richesse de la diversité. L’atelier en équipe lui permet non seulement de comprendre le processus d’adaptation d’un conte en fonction de certains critères, mais aussi de réaliser le pouvoir de l’imagination lorsque l’on se donne le droit de sortir des sentiers battus.

Cet atelier pourrait aussi se dérouler sur plusieurs rencontres afin de mettre sur pied un spectacle de contes réalisé par les enfants avec la participation des poules savantes.

N.B. : Les poules savantes portent toutes une couche (souvent assortie à la tenue de leur dresseuse) afin d’éviter tout problème de salubrité.

 

Si j’étais une poule savante

Après les présentations d’usage (vedettes plumées incluses) et un court segment dynamique et instructif sur les gallinacés, leurs attributs et les préjugés dont elles sont victimes, France-Anne explique la naissance des poules savantes en racontant l’histoire de Chance, poule pionnière. Comme Chance n’avait aucun talent pour apprendre à jouer aux cartes, la dresseuse a su s’adapter aux prédispositions de sa collègue plumée. Au fil du temps, d’autres poules se sont jointes à l’équipe afin de créer un spectacle aussi diversifié que divertissant.

Après la performance d’au moins trois poules savantes, les enfants sont invités à se diviser en équipes de quatre à six élèves afin d’imaginer un spectacle de variétés où chaque membre est appelé à user de son talent pour épater la galerie. L’équipe doit créer la trame de son spectacle et le structurer autour d’un thème. Pour les plus petits, un seul thème peut être choisi en début d’atelier pour toutes les équipes. Au terme de l’exercice, chaque équipe présente au reste de la classe un résumé de sa production.

Cette animation vise à faire réfléchir les élèves sur les limites qu’imposent les perceptions et les idées reçues. En constatant de ses yeux les talents de chaque poule, l’enfant est amené à réaliser la richesse de la diversité. L’atelier en équipe lui permet non seulement de comprendre le processus de création d’un spectacle mettant en scène plusieurs individus dotés de talents différents, mais aussi de réaliser que les forces de chacun mises ensemble donnent une couleur singulière à leur création.

Cet atelier pourrait aussi se dérouler sur plusieurs rencontres afin de mettre sur pied un spectacle de variétés réalisé par les enfants.

N.B. : Les poules savantes portent toutes une couche (souvent assortie à la tenue de leur dresseuse) afin d’éviter tout problème de salubrité.

 

Contrer l’intimidation par le développement de l’estime de soi

L’animation débute par un récit mettant en scène une poule et un coq, tous les deux rejetés par leur groupe, mais pour des raisons différentes. Abordant les thèmes de l’exclusion, de la discrimination et de l’intolérance, les personnages font prendre conscience des différences de chacun et de l’importance du respect.

La deuxième partie appartient aux poules savantes. Après avoir demandé aux enfants s’ils croyaient qu’une poule était intelligente ou bête, l’animatrice présente deux poules qui offrent une performance démontrant leur talent. C’est là que, sous les yeux des enfants, la fiction du récit devient réalité.

De manière individuelle, chaque enfant est invité à dessiner, à écrire ou à bricoler la représentation d’un talent ou d’une force, et à présenter son travail au groupe. Cette étape est développée au préalable avec l’enseignant afin de répondre correctement aux besoins des élèves et de respecter leurs aptitudes. L’objectif principal est, dans un premier temps, de faire prendre conscience des forces individuelles de chacun, pour ensuite faire prendre conscience de la force du groupe grâce à sa diversité.

N.B. : Les poules savantes portent toutes une couche (souvent assortie à la tenue de leur dresseuse) afin d’éviter tout problème de salubrité.


Conditions particulières

Une salle assez vaste pour aligner trois longues tables bout à bout afin d’installer tout le matériel pour les poules. Idéalement, l’installation se fera dans un lieu calme, sans la présence des enfants.


Pour information


Téléphone : 418-423-7740
Téléphone autre : 418-478-5004
Courriel : info@poulessavantes.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

1re primaire, 2e primaire, 3e primaire, 4e primaire, 5e primaire, 6e primaire, Adaptation scolaire (préscolaire et primaire), Adaptation scolaire (secondaire)

Offert dans les régions

Capitale-Nationale, Mauricie, Estrie, Chaudière-Appalaches, Centre-du-Québec

Autre(s) langue(s)

Français

Haut de page