Partager Partager Imprimer la page.  

Les artistes à l'école


Montréal

Une école accueille un artiste ou un écrivain.

Jean-Emmanuel Atna Njock

Arts de la scène
Percussion

Présentation

Jean-Emmanuel Atna Njock

Auteur-compositeur-interprète, Manu Atna Njock est un artiste multi-instrumentiste d'origine camerounaise (Afrique centrale). Joueur de N'kuu (téléphone africain), il a été initié à la musique et aux rythmes par tradition orale dès son plus jeune âge par sa tribu Bàsàa, les Pygmées Baka proches de son village Kaya, de même que par différentes tribus camerounaises et africaines. Guitares, balafons, N'kuu, Mbè (tambour long à peau) sont ses instruments de prédilection. Arrivé au Québec en 1990, il a fondé le groupe multiculturel Zékuhl. Il présente aussi bien des créations «afro musique du monde» uniques et actuelles que des musiques traditionnelles camerounaises. Manu Atna Njock partage la richesse de sa culture et sa passion des rythmes par le biais de cours, d'ateliers, de conférences et en se produisant sur scène à Montréal, au Québec, au Canada et à l'étranger.

Approche et type d'activités proposées


Initiation au rythme par le langage des tons : le téléphone africain

L'artiste les invite d'abord les jeunes à participer à des exercices rythmiques de base avec diverses parties du corps (bouche, mains, pieds, genoux, etc.) afin de les familiariser à l'histoire, à la création, à la musique, à la danse et au chant. Les participants poursuivent ensuite le travail de création à partir de thèmes rythmiques et mélodiques qui favorisent la participation, l'échange et le dialogue au moyen de jeux, de contes, de petits pas et d'exercices sur des vrais instruments de percussion : N'kuu, balafons, cloches, congas, tambours, djembés, etc. L'artiste utilise le N'kuu, un tambour en bois avec fentes qui, avec ses tons, sert à imiter le langage parlé. Surnommé le «téléphone africain», le N'kuu (l'un des premiers outils de communication humaine) est encore utilisé pour des annonces entre villages ou encore lors d'événements et rites traditionnels : naissance, mariage, guérison, mort, etc. Tout au long de l'atelier, cet instrument sacré du Cameroun servira de guide afin de bien faire comprendre aux jeunes la communication musicale par le langage des différents tons produits par les instruments.

Le contenu de l'atelier peut être adapté au niveau et à l'âge des élèves rencontrés. Il peut être réalisé en 60 ou 75 minutes, ou encore en plusieurs jours. Toutes les activités proposées privilégient l'ouverture aux cultures du monde et aux sonorités actuelles. Elles font appel à la créativité et à la tolérance des jeunes, tout en les conscientisant aux différentes perceptions culturelles et en les stimulant dans leur réalisation personnelle.


Autres exemples d'activités

  • Étude d'une chorégraphie musicale initiatique afin de mettre sur pied un spectacle présenté avec les élèves. Les participants bénéficient de l'expertise musicale de l'artiste, de ses compositions et de son processus de création. Ils visionneront du matériel audiovisuel portant sur divers styles de musique et de danses traditionnelles.
  • Fonctionnement du téléphone africain et ses principes de composition des rythmes et des tons transférables sur tout instrument. Création de phrases et traduction de leur mélodie rythmique à partir du système ancestral de codes rythmiques. Utilisation du langage des tons qui s'adresse à toutes nos cultures. Construction de phrases rythmiques, intonation de la voix, accentuation de la langue bàsàa, interprétation vocale et musicale.
  • Exercices de rythmes actuels, culturels et ancestraux. Contes camerounais et pygmées, apprentissage d'une chanson, observation, action éducative et mise en scène avec petits pas de danse.

Conditions particulières


Pour information

Jean-Emmanuel Atna Njock
Téléphone : 514 213-5035
Téléphone autre : 514 271-4468
Courriel : bolboart@hotmail.com

Personne assujettie aux taxes (TPS, TVQ)

Non

Offert aux classes

Toutes les classes

Offert dans les régions

Toutes les régions

Haut de page